Les commerces locaux doivent se tourner vers l’omnicanal pour survivre

0 3079
google analytics

Les Français sont nombreux à effectuer une commande en ligne puisqu’elle correspond à leurs attentes et offre un véritable confort. Toutefois, ils n’ont pas totalement été infidèles, car ils accordent une attention particulière à ces commerces locaux. Si ces derniers tentent de résister à l’ère du numérique, ils devront tout de même envisager quelques changements.

Placer le client au centre de la stratégie pour combler leurs attentes

Pour acheter une paire de chaussures, des produits alimentaires, des jouets ou de l’électronique, les consommateurs ont un réflexe, celui de dégainer un moteur de recherche. À l’aide d’un comparateur en ligne, ils jonglent avec les fiches et peuvent ainsi identifier l’article tant voulu à moindre coût. Nous pourrions penser que leur attention se focalise uniquement sur cette branche, mais la réalité semble bien différente selon une enquête proposée par Opinion Way/Dolmen. Les conclusions nous montrent que les commerces locaux font de la résistance, mais, sans cette stratégie de l’omnicanal, ils n’auront pas l’occasion de survivre.

21 % des sondés critiquent ce manque de personnalisation marketing

Nombreux sont ceux qui ont opté pour des projets de transformation digitale, la plupart des acteurs ont été séduits par le pouvoir de ce fonctionnement où le client est placé au centre des attentions. La stratégie omnicanal optimise les différents canaux afin de combler plusieurs attentes. La première consiste à améliorer l’engagement des consommateurs alors que la seconde s’articule essentiellement autour du taux de conversion. De ce fait, pour devenir un concurrent de taille et espérer embrasser cet avenir prometteur, les commerces locaux sont invités à débarquer dans ce secteur. Pour certains, le mode opératoire peut s’avérer complexe, mais avec l’installation d’une API, la transformation est simple comme un jeu d’enfant.

C’est également une demande des clients selon cette enquête, ils veulent le côté traditionnel du commerce tout en ayant à disposition les avantages des versions locales. Par conséquent, ils sont 21 % à pointer du doigt cette absence de personnalisation du marketing alors que 51 % s’attendent au déploiement de promotions aussi séduisantes que celles dévoilées sur le Web.

Une stratégie omnicanal très simple grâce à deux outils rassemblés dans une seule plateforme

Si ces établissements ne prennent pas le virage de l’omnicanal, il y a de grandes chances pour que leur longévité soit très faible. Il serait dommage de passer à côté de cette stratégie surtout lorsque l’on sait que la personnalisation de toutes les fiches produits est à la fois simple et pratique même si vous vous focalisez sur le référencement de votre site. Grâce au PIM (Product Information Manager), toutes les données sont centralisées, ce qui vous permet de jongler avec les informations marketing avec une aisance à couper le souffle.

En parallèle, vous aurez accès au DAM (Digital Asset Manager) qui se dévoile comme un complément très important du PIM. Cet outil vous offre une gestion précise de tous les médias qui auront la possibilité de séduire les consommateurs comme les vidéos. Cette plateforme qui a la particularité de rassembler les deux formats permet aussi de garder une bonne vision d’ensemble au niveau de votre référentiel produit.

Pas de commentaires