Dénigrer pour mieux régner, c’est possible ?

10 2579

Ça faisait longtemps et je m’en portais pas plus mal, mais en fin de soirée je suis tombé sur quelques tweets qui m’ont un peu énervés. En effet je suis tombé sur une phrase qui peu paraitre anodine pour certains, mais qui peut en dire beaucoup pour d’autres.

Dans les faits, rien de très grave, une simple question sur la vente de site eCommerce non Responsive. Vous me direz « on peut en débattre » c’est vrai je suis d’accord, c’est même un sujet que je trouve assez intéressant vue l’augmentation de la transfo sur tablette et Smartphone. Si on s’en tient uniquement à ce tweet pas de problème, seulement …

Tomas-1… quand on va plus loin, on voit que Thomas, dont je faisais l’éloge ici même pour vous présenter son agence, se permet de mettre un taquet ouvertement et sans arguments fondés à une autre agence, qui de plus s’avère être l’agence avec qui je travaille chaque jour. (les deux agences sont basées à Calais)

Pour mieux comprendre, voici la suite …

Thomas-2C’est là où je me dis que c’est quand même hallucinant de voir -encore- ça. En effet il n’y a pas 36 agences qui ont comme client un marchand de chaussure avec une quinzaine de magasins physiques et un eCommerce tout fraichement refait de A à Z (moins de deux mois).

Y’a encore, en 2014, des agences qui pour exister se permettre d’enfoncer les autres ?

C’est la question que je me suis posée, j’espère que Thomas nous répondra et me dira que je me trompe !

Car déjà je ne vois pas en quoi l’agence web est coupable de ne pas avoir fait de Responsive ? Et si il s’agissait simplement d’autre chose, comme des contraintes bien plus importantes pour le client ? C’est pourquoi le responsable d’Apikom a simplement répondu …

Antho-1

Je ne veux pas être méchant avec toi Thomas mais si tu as des compétences en responsive et que c’est aussi important, trouves toi tes clients et n’essaies pas de dénigrer les autres publiquement pour tenter de percer. Si tu étais plus malin tu irais dans l’autre sens car sur le web, la réputation peut aussi vite s’adapter qu’un bon site responsive.

• Edit : J’ai édité l’article suite à discussion avec Thomas qui préfère assumer seul la responsabilité de ces tweets.

10 Commentaires

  1. Pour ma part, j’ai des clients, en 2014 qui ne veulent pas du responsive, en toute connaissance de cause (avantages/inconvénients, Responsive Web design VS appli mobile ou version mobile, …)
    C’est leur choix. Donc on fait.

  2. Il y’a des centaines de raisons, pour lesquels on ne pensera pas à la version pour mobile d’un site — e-commerce ou pas —
    Déjà, pour beaucoup de clients, c’est probablement leurs première expérience dans le web.
    Sans compter que ça prend du temps à la réalisation, ha … et le temps pour y réfléchir avant … ( et le temps c’est aussi un coût financier ).

    J’oublie aussi que certains ne voit que l’apparence d’un site et —moi compris— déteste d’avoir sur mobile un site qui ne ressemble pas à ce qu’ils ont l’habitude de consulter ailleurs …

    et j’en passe …

  3. Sur le fond, je suis assez d’accord avec toi. Après il est toujours difficile de savoir si c’est vraiment « sans raison », sans être dans l’intimité des protagonistes. Mais même si il y a des raisons, cette façon de faire est finalement assez puérile.

  4. Ce que je reproche ici c’est surtout de faire ça publiquement. L’agence visée, quelle qu’elle soit je m’en tape. Seulement quand on tweet ce genre de chose faut pas s’attendre à des encouragements.

  5. Je pense que j’ai fais un abus de langage avec ce tweet.
    Pour remettre les choses dans le contexte, ma copine cherchait de nouvelles chaussures et pestait contre le site de la marque Jef (édité par la société Silicon Salad, qui fait des sites responsives pour les clients qui en voient l’utilité d’ailleurs ) qui n’est pas responsive et qui l’obligeait donc à zoomer sur chaque page qu’elle visitait.

    Suite à une petite discussion avec Anthony (https://twitter.com/Tombek/status/465957449544237057, https://twitter.com/Tombek/status/465957619803627520 et https://twitter.com/Tombek/status/465957768261029890), on est plutôt tombé d’accord sur le fait que le responsive ou les sites mobiles n’étaient pas forcément la priorité des entreprises et que faire changer les mentalités est plutôt compliqué.

    Mea culpa total donc, le tweet aura dû être « Y’a encore en 2014 des entreprise qui ne veulent pas d’e commerce avec version mobile. On m’explique l’intérêt? »

    Enfin, je ne cherche pas du tout à dénigrer le travail de mes « concurrents » vu que je ne les considère pas comme tel. J’ai peut être été comme ça par le passé mais y’a bien que les cons qui ne changent pas d’avis. Je pense plutôt qu’il faut s’entraider afin que tous puissent fournir un travail de qualité à leurs clients. On en reparlera prochainement de toute façon. (Libération open source de certains de nos outils par exemple)

  6. Salut,
    « mais y’a bien que les cons qui ne changent pas d’avis. »
    FAUX, il y a des gens qui ont raison sans être cons (car un con peut aussi avoir raison) et n’ont pas besoin de changer d’avis. :-)
    A+

  7. Hello,

    Je confirme que de nombreux e-commerçants débutants se limitent à un site non responsive design pour une question de budget. En règle générale et c’est souvent ce que l’on conseille aux débutants, ils testent leur e-commerce et l’année suivante si les ventes sont à la hauteur, par rapport à ce qu’ils font à coté (com, pub etc …) ils attaquent ou non une application mobile ou une version site mobile / tablette. C’est souvent le budget qui est déterminant. Et comme 80 % des e-commerçants (belges) se cassent les dents les deux premières années …

  8. Effectivement je ne vois pas trop l’intérêt de poster cela , je pense que c’est normal quand on est nouveau de faire simple et ensuite amélioré pour évoluer

  9. Mon commentaire va peut-être sembler inutile et déplacé mais il en aidera sûrement plus d’un ! Alors voilà, je me lance ! Mais c’est quoi le « responsive » ?

    Cordialement Matthieu Orduna.