Dropshipping : le VRAI visage

133 29687

Pour ceux qui ne connaissent pas, le Dropshipping est une solution alternative à la boutique en ligne. Elle en relie les avantages, et met de côté certains inconvénients, je vais tenter de répondre à vos questions de façon très large, car suite à mon Interview chez Laurent Bourrelly, vous êtes nombreux à me poser la question. Je vous donnerai en fin d’article des chiffres sur combien rapporte une boutique en dropshipping, le tout très ouvertement, le plus honnêtement possible.

Le Dropshipping c’est quoi ?

drop-shipping-autoentrepreneurLe dropshipping, c’est mettre en vente un produit sans l’avoir en stock, en faite, c’est votre fournisseur qui l’a en stock, et qui se chargera de livrer votre client en votre nom ou en marque blanche dans le meilleur des cas.

Le fournisseur se charge alors de la logistique, ce qui vous fait gagner un temps non négligeable et surtout vous évite des dépenses en locaux de stockage, et frais annexes.

Comment faire du Dropshipping ?

On ne devient pas Dropshippeur (se dit de ceux qui pratiquent le dropshipping) en claquant des doigts, il faut respecter certaines règles, car vous pourriez tomber de haut si vous ne les respectez pas, nous y reviendrons plus bas.

Pour faire du dropshipping, dans le meilleur des cas, vous devez trouver un bon fournisseur, pratiquant cette solution depuis des années de préférence et qui a vraiment fait ses preuves en temps de grossiste – dropshippeur. Vous devez posséder un moyen de vente au choix :

  • Votre propre site Web
  • Une place de marché comme eBay, Amazon, Price Minister
  • Un catalogue papier (pour les ventes en réunion)
  • Ainsi que tout type de site proposant d’intégrer des produits en ligne

Par ces différents moyens, vous allez proposer à vos clients un produit qu’ils vous commanderont avec un délai de livraison qui dépendra de votre fournisseur.

Vous pouvez bien entendu posséder vous même le produit, afin d’en parler comme il se doit et d’offrir un visuel à vos clients, chose que je recommande.

Avec les années, je faisait même personnaliser les produits à distance.
DSC00160

A qui est destiné le Dropshipping ?

Que vous soyez à votre domicile, ou cherchez à arrondir vos fins de mois avec peu de temps et de moyens, cette solution est un très bon procédé. Pour ma part, j’ai lancé ma première VRAI boutique dropshipping en 2008 (statut Micro Entreprise) et elle a généré assez de chiffre d’affaire pour me permettre de passer en SARL en 2009, j’ai aussi intégré mon frangin, qui gère maintenant seul la boutique principale, certaines aillant été revendues en 2012.

Donc le dropshipping permet avec très peu d’investissement (ce qui était mon cas à l’époque) de commencer quelque chose de concret.

J’entends partout dire que le Dropshipping est fait pour faire du volume, et que le temps passé pour gagné des crapinettes ne vaut pas le coup de s’y investir…

Je suis en partie d’accord, l’expérience me laisse à penser, que les places de marché sont un moyen de gagner de l’argent très rapidement, mais il faut réduire ses marges au maximum, chose qui peut vite vous faire baisser les bras, face à la concurrence présentes depuis plus longtemps que vous.

Pour faire face à ce problème, les commandes depuis ces places de marché, je les ai vite centralisé vers ma boutique grâce à différents modules, et j’ai automatisé au maximum la gestion des commandes, pour me concentrer sur le social, très présent vu que les ventes sont nombreuses (grâce à mes courtes marges).

Vous pouvez aussi bénéficier d’une formule Dropshipping TOUT COMPRIS, il s’agit d’un fournisseur qui vous établi un site Web, et vous vous chargez de faire la promo, et touchez une commission, une sorte d’affiliation déguisée, je n’aime pas cette solution qui vous bride à un seul fournisseur par site.

HD1

Comment bien gagner de l’argent ?

La solution pour gagner de l’argent avec le Dropshipping, c’est d’avoir votre propre site Web. Une fois implanté et la gestion des commandes automatisée au mieux, les places de marchés sont un moyen de tirer un peu plus de profits.

Le gros du travail, sera de référencer vos fiches produits, et grâce aux commissions économisé, vous pouvez placer un peu dans de adword, ou dans un référencement.

D’expérience, quand un produit est numéro 1 sur Google, même si le prix est plus élevé, vous aurez plus de chance de vendre que si vous étiez en 20ème position avec un prix inférieur. Vous voyez où je veux en venir…

Dans quel domaine vendre en Dropshipping ?

Les sites de fournisseurs pratiquant le dropshipping pullulent sur Internet, mais méfiance, ils ne sont pour la plupart que des traders servant encore d’intermédiaire, votre but sera donc de remonter une source au plus haut possible, afin de grappiller le moindre centime que vous prendront les intermédiaires. Croyez en mon expérience, quand vous arrivez à la source, le prix à fait un bond énorme vers le bas.

Le top : trouver un grossiste Dropshippeur, et vérifier son identité en vous rendant sur place, j’ai eu le tour une fois arrivé sur les lieux, de tomber sur un simple bureau, bourré de trader dans des domaines totalement différents.

Aujourd’hui j’ai un ami sur place qui me trouve les fournisseurs, pour me faire gagner en déplacement. Voici le genre de projet que j’ai pu réaliser.

Maquette avant création

Maquette avant création

Pourquoi éviter les traders ?

– Mis à part le prix auquel se rajoutera une commission trader, pensez aussi à la garantie du produit, car si le trader doit servir d’intermédiaire, il va vous envoyer paitre alors que l’usine elle sera très conciliante, surtout après plusieurs centaines de commandes.

Produit fini

Produit fini

– J’ai eu des demandes ponctuelles de gros lots de produits, à personnaliser avec les logos de mes clients, Mon premier a été Reebok, qui m’a demandé des lunettes, je suis passé de 1,60$ pièce (avec un trader) à 0,60$ directement à l’usine. Je vous laisse réaliser l’économie sur une quantité de 10.000 pièces.

Quel domaine fonctionne ?

Là dessus je ne fais que dans les vêtements et les produits High Tech, donc bien étudier le marché sur lequel vous désirez vous lancer.

Quels sont les difficultés avec le Dropshipping ?

Dropshipping

Produit normalisé

Que se soit en Dropshipping ou en import direct, lorsque vous démarrez, comprenez bien UNE chose, choisissez bien le pays depuis lequel vous allez importer vos produits.

Beaucoup pensent directement à la Chine, c’est bien évidemment là que se font les meilleurs affaires, on est d’accord, mais aussi là qu’il y a le plus de trader au mètre carré, près à vous vendre n’importe quoi comme de l’or.

[note color= »#a8a4fe »]Lorsque j’ai démarré, l’iPod allait arriver en France, j’ai trouvé un trader qui m’a vendus les 3 iPod que des clients m’avaient commandé sur eBay, celui ci m’a envoyé des ceintures « Guess » à la place.[/note]

Et ce genre d’arnaque il y en a un paquet. Méfiez vous, même en demandant des photos des produits (avec un mots écris à la main par le mec devant l’objectif) on peut encore se faire avoir…

C’est pourquoi je demandais toujours des trucs farfelus genre des photos de l’agence avec mon nom sur une feuille, ensuite la même dans les locaux de fabrication des produits ^^ Enfin tout ce qui pouvait m’éviter un aller retour France Hong Kong…

IMG_0890

Ou de longues discutions sur msn, j’ai encore des screen de mes interlocuteurs.

IMG_0873

A ces mêmes fournisseurs, j’ai pu envoyer Via Western Union, des sommes énormes, alors que tout le monde sait qu’il faut se méfier de ce genre de paiement.

A ne pas faire :

  • Ne pas vendre de la marque venant de Hong Kong
  • Ne pas prendre de grosses quantités chez votre nouveau Dropshippeur
  • Ne pas vendre à votre client tout de suite, faites des commandes test

Pour vendre de la marque, il vous faut l’autorisation de la marque, je ne m’étalerai pas sur le conflit Nintendo / Linker R4 que j’ai vendu pendant des années en contournant les règles, mais j’ai faillit prendre cher. La R4 étant un adaptateur permettant de lire de la musique au même titre qu’un autoradio MP3, Nintendo a eu du mal à les faire retirer de la vente ^^

Ne surtout pas prendre de grosses quantités quand vous démarrez avec un fournisseur

Vérifier la marchandise reçu en faisant des commandes de test pour vous assurer de la qualité, et aussi pouvoir parler du produit en connaissance de cause.

– Pour vendre de la marque, rapprochez vous de l’Allemagne, beaucoup plus sereins niveau légal, et présent dans l’UE ce qui rassure les douaniers. Ce qui m’amène à un autre point.

Quelles sont les règles dans l’importation en Dropshipping ?

Dans l’importation classique

Alors très très compliqué, on va d’abord parler de l’importation, et pour bien comprendre, un exemple :

– Vous achetez en Chine un lot de 100  paires de chaussettes « no name » <= Pas de marque on est d’accord.
– La livraison vers la France se fait par DHL, un déclarant en douane vous demandera de vous acquitter de la TVA + taxe sur marchandise (en fonction du type de produit)
– Vous recevez la marchandise, et faites le chèque pour les Taxes à réception, après vérification du colis…

Dans ce cas de figure, vous fournissez à votre comptable la facture de TVA + taxe produit et c’est tout.

La triche en cas de fausse déclaration de TVA vous expose à de gros risque… Ne laissez pas le fournisseur mettre une facture avec un montant inférieur sur le colis, afin de prétendre vous faire gagner de la TVA. Car votre stock et votre marge ne correspondront plus, et en cas de contrôle, vous pourrez être accusé de fausse déclaration.

Dans le cadre du dropshipping

Que vous importiez un ou 10000 produits, le principe cité plus haut est le même, vous devrez vous acquitter des taxes à l’importation.

Second exemple dans le cas maintenant du Dropshipping :

– Vous venez de vendre une paire de chaussette à  un client via votre site.
– Vous achetez en Chine cette paire de chaussette à votre dropshippeur.
– Vous faites livrer CHEZ votre client en France par la poste (DHL est trop cher).

Soit :
– La poste (ou DHL) ne demandera pas de s’acquitter des taxes, car en dessous de 29$ on ne taxe pas.
– Le colis ne sera pas contrôlé car il est petit.
– Soit c’est votre client qui devra s’acquitter de la TVA + taxe de douane et là il vous demandera des comptes puisqu’il a déjà payé cette taxe en commandant chez vous.

Je vous rassure, le cas de figure n°2 est le plus souvent en pratique ^^

Donc maintenant que vous reste il a faire ?

– Vous remboursez le client de la TVA + taxe, en lui demandant de vous fournir la facture de douane qu’il a du signer à réeption.
– Vous fournissez cette facture à votre comptable.

Vous allez me dire :  » Oui mais si le colis n’est pas contrôlé ..? »

En effet, si le colis n’est pas contrôlé, vous n’aurez pas de facture de douane, c’est à vous de déclarer (auprès d’un déclarant en douane) trimestriellement, chacune de vos ventes en dropshipping.

Comment déclarer mes ventes en Dropshipping ?

Comme nous venons de le voir, dans le cas où vous n’auriez pas la facture de douane, je vous invite fortement à vous rendre chez un déclarant en douane, afin de lui soumettre la facture de votre fournisseur, pour chaque classe de produit que vous vendez.

Par exemple, vous venez de vendre 500 mp3 dans le trimestre :

– Factures de votre fournisseur pour ces mp3
– Capacités de chacun des mp3 pour le calcul de la taxe Sisvel
– Acquittement de la taxe Sisvel (~ 1,20$) + TVA Française (19,60%) + Taxe sur les mp3 (12% de mémoire)

Avec tout ça, vous devrez avoir un bon fournisseur…

Autres choses à savoir avec la loi !

Maintenant si vous vendez sur le sol Français, des contraintes sont à connaître, car il y en d’autres que la taxation ^^

– La garantie des produits
– Le SAV
– Les retours produits

La garantie des produits en Dropshipping

Vous êtes le vendeur, le client ne doit pas retourner celui ci à Hong Kong, sauf si vous le précisez sur vos conditions de ventes. En cas de problème, vous restez aux yeux de la loi, le SEUL responsable des produits que VOUS importez. Si une batterie de téléphone explose à la gueule d’un client, c’est vous qui devrez rendre des comptes. Par le fournisseur chinois, qui lui n’aura que faire de ce problème.

A vous donc de ne pas vendre n’importe quoi, c’est facile d’importer un catalogue produit sur sa boutique en CSV, mais les produits il faut les connaître, je préconise la commande d’un d’entre eux avant chaque mise en vente.

Le SAV des produits en Dropshipping

Si ce n’est pas mentionné que les produits devront être retournés au fournisseur en cas de panne, vous devait assurer le SAV, il va de soit que gérer le côté social sera de votre ressort car votre client a commandé chez vous. Il peut aussi se retourner contre vous en cas de problème.

Lorsque ma boutique tournait à plein régime, j’avais un stock tampon, environ 5 produits de chaque références constamment dans mes bureaux, grâce à cela, je commençais à jouer avec les stock pour livrer plus vite et par la même occasion j’assurais un retour sous 48h en cas de SAV. Ma priorité avec le temps est devenu le délai de livraison…

Le retour produit

Maintenant que votre client vous a retourné son produit défectueux, vous savez que ça vous coutera plus cher à vous de le retourner seul à Hong Kong surtout si c’est un gadget.

Pour ma part, une fois que j’avais une centaine de produits SAV, je faisais un emballage à destination du fournisseur qui me retournait des nouveaux produits.

Pour résumer : faut il faire du Dropshipping ?

J’ai tendance à vous dire oui, car j’ai réussi à lancer quelques boutiques, mais j’ai été honnête dans mon article, la loi et les taxes chez nous en France vont vous rattraper, il ne faut donc pas tenter le diable, j’en ai connu qui se sont planté à cause de ça. Soyez réglo, vous devrais surement faire dans la masse pour gagner beaucoup, mais le travail peut s’automatiser, et vous faire gagner de l’argent sans trop en faire.

Dans le PodCast, nous avons conclu de la délocalisation avec Laurent, c’est envisageable si les recettes commencent à arriver.

Vous voulez des chiffres ..!

Je m’en doutais, alors pour vous donner une idée, j’ai réussi à gagner jusqu’à 4500€/mois dans les grands mois de la société, j’ai coupé la poire en deux pour accueillir mon frère et nous avons lancé une nouvelle boutique High Tech proposant le Dropshipping, mon frère a pour mission d’industrialiser le traitement des commandes, ce qui permet d’en traiter encore plus.

Le hic, le social, car la relation humaine ne se robotise pas ^^.

Voilà aujourd’hui certaines des boutiques sont vendus, car impossible d’en gérer de trop, même en sous traitant c’est d’autres problèmes dont je me passerai bien.

Autres Sources :
Podcast : Interview chez Laurent Bourrelly
Douane : Voir le site de la douane pour les infos sur les taxes
Mon Interview complémentaires chez Le Muscle Référencement

Merci d’éviter de m’envoyer des eMails pour des infos gratuites genre « qui sont vos fournisseurs » ou « peux tu m’aider gratuitement ».

133 Commentaires

    • Je bosse avec l’Allemagne mais uniquement pour ce qui touche au disque dur et produit DVD vierge etc.

    • oui ok d’accord (je posais la question car ca doit etre bien plus simple… mais surment moins avantageux)

      as tu deja eu l’exclusivite d’un produit pour la france ?
      Je sais que c’etait quelque chose de courant debut 2000 pour certain lecteur MP3 (ex l’i-bead si tu l’as connu (je suivais cela de tres pres a l’epoque … mais comme client))

  1. Bel article et précis, ça sent l’expérience et le vécu, encore une fois je crois que la persévérance est un atout pour réussir, sans parler du sérieux, bien sûr.

  2. Astucieux le stock tampon pour le SAV!
    Quel taux de retours SAV client as-tu en moyenne avec les ventes en dropshipping?

    • Ca c’est un autre sujet, inutile d’en parler ça n’aide personne de le savoir.

  3. Salut Rodrigue
    Nul doute que ton article va en intéresser plus d un
    J avais commencé et presque terminé un ebook sur le sujet du drop shipping, mais le temps m a manqué pour terminer de le mettre en forme.
    Si tu veux, on peut reprendre le sujet ensemble et diffuser cet ebook (monétiser?) très rapidement.
    Contacte moi si cela peut avoir du sens, ou juste pour en parler par mail.
    Merci

  4. Ton article est super intéressant, je n’ai jamais vu un article aussi complet, franc et intéressant sur le dropshipping, comment s’y prendre pour se lancer, les erreurs à ne pas commettre… Je partage !

  5. Sympa ce sujet et très complet, j’avais à un moment penser au drop pour démarrer mais je ne parvenai pas à faire suffisamment confiance pour finalisé le projet qui finalement c’est transformer en produit made in France pour une question de qualité et j’ai eu raison !

  6. De combien sont les marges par vente ? Si c’est que 6 centimes environ il y a aussi vshop, C’est plus simple et il n’y a pas de risque de se faire avoir par son fournisseur. Je partage l’avis de Maximilien, il s’agit d’un article très complet expliquant tout en détail. Merci !

  7. Super article, qui complète bien ton interview chez laurent, une vrai vision globale avec les avantages (pas besoin d’entrepôt de stockage) et les inconvénients : sav, relation client, douane.

    Tu donnes même la réponse à l’épineuse question de la gestion du sav, donc toujours prévoir un stock minimum en plus pour répondre aux retours.

    Plus qu’à trouver la niche, le bon fournisseur et assez pour se payer un voyage sur place ?

  8. Salut Rodrigue, merci à toi pour cet article et ton retour d’expérience. Pour ma part, je m’étais intéressé à ce secteur il y a quelques mois et je m’étais rendu compte qu’il n’y avait pas encore beaucoup de boîtes qui proposaient du dropshipping en France. Penses-tu que ça va se développer dans les années à venir ?

  9. Bien … J’ai lu tout l’article deux fois …

    Le verdict : cet article a le mérite d’expliquer en langage clair ce qu’est ce travail … car c’est un vrai boulot à plein temps le truc quand même.

    Après cela me fait penser qu’à une époque, pas si lointaine, on m’a incité à le faire ce dropshipping en me disant que j’allais gagner plein de sous facilement ! Donc non ce n’est pas facile, il faut s’y connaître, persévérer et ce n’est pas à la portée du premier venu.

    Je n’aime pas et je n’irais jamais car ce travail n’est pas fait pour quelqu’un comme moi : un peu feignasse, pas envie de s’énerver avec un SAV …

    Merci Rodrigue de me faire dire et penser que ce truc là n’est décidément pas fait pour moi !

    Pour celui ou celle que ça intéresse « chapeau bas » j’admire sincèrement !

  10. Il y a environ 2-3 mois je cherchais des informations sur le dropshipping. Et je dois avouer que ton article est le plus complet.
    Le plus difficile est le choix du fournisseur et il est vrai qu’il faut se tourner vers l’Asie pour avoir les meilleurs prix. Mais le risque d’arnaque couplé à la barrière de la langue, la douane, etc… ne rendent pas les choses si facile. C’est d’ailleurs pour ça que je ne me suis pas encore lancé ^^

    Sinon une astuce pour trouver ce genre de fournisseur ? Comment remonter à la source ?

    • L’astuce je la donne dans l’article, c’est soit de s’y rendre, ou avoir quelqu’un là bas. Si tu as des idées de produit on voit ça en MP.

      Attention c’est pas la fête à gege non plus pour les autres *^^ je suis pas trader, mais si votre projet est sérieux je peux vous aider.

  11. Bon par contre j’ajouterais deux choses :
    1- Faut avoir un bon droppshing derrière, car certain mettent des plombes à envoyer les produits, gèrent mal les stocks etc. Du coup ça se répercute sur la boutique. Donc bien sélectionner les gens, quitte a stopper certain qui pourtant avec de très bon prix ou alors faire une partie en stock.

    2- Il faut super bien faire gaffe avec le made in China ou n’importe en dehors de l’Europe. Car pour qu’un objet soit vendu en Europe, il faut qu’il soit au norme Européenne, qui diffèrent des normes asiatiques. Conclusion, il faut vérifier les normes etc, que le produit est le droit d’être vendu en Europe. Car si derrière il y a un pépin avec un produit et qu’on se rend compte que la boutique a vendu des articles made in china qui ne sont pas conformes au norme EU, j’ai peur que la boutique casque.

  12. Article très complet et intéressant ! Pour une fois que je tombe sur un article traitant de Dropshipping qui soit réellement vécu, commenter et expliquer par un retour d’expérience. Je partage !

  13. Bonjour Rodrigue,

    Je ne connaissais pas trop le dropshipping mais je cherchais justement à m’y intéresser.
    Mais je ne pense pas passer le cap pour le moment, ou pourquoi pas avec une entreprise locale pour un produit spécifique.

    Mais ton article est vraiment complet, je le mets de côté.

    • Avec le drop shopping tu es responsable de ce que tu vends, tu ne renvoi pas vers le fournisseur, contrairement à de l’affiliation.

  14. Salut Rodrigue, moi ça fait un baille que je veux m’y mettre… le seul hic pour moi c’était d’avoir une solution ecommerce pour permettre des frais de ports multiples en fonction des fournisseurs, si par exemple un client te commande un produit en provenance de Chine et un autre en provenance des Etats unis il faut facturer plus qu’un seul frais de port… Quelle solution utilises tu ? A+

    • Hello, tu peux créer un filtre en fonction de ta référence, si « xx-taref » le frais de port sera de tant, si « yy-taref » le frais sera différent, ou xx-… = tel transporteur…

      Pour ma part mes sites sont tous Frais de port inclus, donc il me suffit d’augmenter le prix de l’article quand je dois faire ça ^^

  15. Article complet et très intéressant sur le Dropshipping.
    Ce qui me gêne, d’une part, c’est quand même cette propension à vouloir faire du business avec des marges à 3 ou 4 chiffres via des pays qui exploitent leur population avec des salaires de misère (certes dans les gadgets électroniques, il n’y a pas beaucoup de choix!).
    D’autre part, cet appel implicite à la délocalisation dès que les bénéfices deviennent conséquent me laisse songeur : on profite directement ou indirectement du système français pour mettre en place son business et on se barrre dans un paradis fiscal ensuite pour payer un minimum d’impôt! Bref, le beurre et l’argent du beurre. Par exemple, Rodrigue, vous mentionnez notamment au cous de l’entretien avec Laurent B. une grosse période de galère, un jeune fils à élever, et donc -je suppose – avoir bénéficié également des aides sociales, soins, l’école etc..
    Le système fiscal est certes mal foutu, car ce n’est pas ceux qui bossent le plus qui en bénéficient forcément le plus (en plein dans la classe moyenne, je sais ce que c’est d’être ponctionné), mais au moins, on vit encore dans un pays relativement en paix, où les salaires restent honnêtes, avec un système de santé de qualité et accessibles, une école gratuite pour nos enfants. Pas comme en Chine, ou même aux US (cf la galère de Chuckroast). Quand, en France il n’y aura plus que des smicards payés avec le salaire d’un roumain parce que tout ceux qui gagent de l’argent refuse le pacte social, il n’y aura aussi plus grand monde pour acheter vos gadgets.

    PS : j’avais déjà écrit un commentaire de ce type pour le podcast de L.B., mais j’ai fait une erreur de manip et je n’ai pas eu le temps de recommencer ! J’y ajoutais que si vous dénoncez (très justement) les arnaques de certains « webmaketeux », j’ai trouvé mal placé d’avouer juste après -et avec une fierté certaine – d’avoir participer à la grosse escroquerie du « powerbalance » pour générer des marges énormes sur des bracelets fumeux revendus au moins 30 fois leur prix d’achat…
    PS2 : j’en profite aussi que je vous félicite (quand même ^^) pour votre blog que j’ai découvert à l’occasion du podcast,

    • Hello, merci pour ton com.

      1. Je n’appelle pas à la délocalisation (les gens sont assez grand pour savoir ce qu’ils ont à faire), et je précise juste que dès le début, on te met des bâtons dans les roues en France, pour preuve mon 3ème procès que je gagne avec une certaine caisse de retraite, je ne refuse pas de payer mais faut arrêter les conneries en interne dans ces organismes.

      2. Pour les soins je suis d’accord, on a l’exemple de ChuckRoast (comme tu le mentionnes) en ce moment qui galère aux States, mais je ne fais pas partie de ceux qui profitent du système en l’exploitant (et mon fils et en école privé), je suis bien en France, mais quand tu donnes 18.000€ par trimestre en TVA et autres charges, tu réfléchis à deux fois car toi tu te prends seulement 1500€ de salaire en parallèle pour ne pas faire trop de charge et éviter les effet de seuil…

      Tu le mentionnes, le système est mal fait, moins tu en fout, plus on t’aide, mais on refera pas le monde.

      Quand tu gagnes 900€ par mois, on te file un crédit maison car tu as 3 gosses, j’appelle ça des castors, car ils construisent leur maison avec leurs queues, pas avec leurs mains.

      Ca c’est un gros débats, un peu hors sujet ici.

      Pour le PS (1) Je revendais ces bracelets environ 15 euros (contre 34€) ce qui est convenable crois moi, et si je les vendais moins cher on ne m’en achetait pas (véridique) un peu le principe de l’alarme qui te sécurisera plus car tu l’a payé cher ^^.

      Pour le PS (2) Merci ^^

  16. Merci pour la réponse et tes éclaircissements : sache que je partage une grande partie de tes constats ! Je ne te visais pas particulièrement car, comme tu le dis très bien, tu encourages aussi à faire au mieux dans les règles. Et toi tu as au moins le mérite d’être entrepreneur et tu affrontes au quotidien les incohérences fiscales et administratives ( moi je reste employé un peu aussi pour ces raisons – même payé au lance-pierre.. .j’ai vu la galère de mon père artisan, mais je compte bien franchir le pas si je vois que le jeu en vaut la chandelle).. sans compter la dimension internationale de l’histoire.
    PS : attention, l’école privée est aussi hautement subventionnée, et pas qu’un peu (7 milliards d’euros)… soit environ 3500 euros en moyenne et par an par élève.
    PS2 : je ne dénonçais pas le prix, mais plutôt le fait de vendre consciemment quelque chose que tu savais être une fumisterie (à priori?). Ceci dit, je ne pleure pas sur ceux qui ont acheté ces trucs là. L’effet placebo existe aussi après tout…

    • En faite pour le bracelet je peux en parler maintenant sans passer pour un vendeur ^^

      J’en ai offert à une caserne de militaires en Martinique, pour qu’ils test l’efficacité, et les mec ont ressenti un effet positif, j’ai aussi eu le retour d’un mec qui ne pouvait plus marcher convenablement à cause d’un mal de dos, le mec m’a remercié 1000 fois par téléphone, et m’en a commandé une dizaine du coup…

      En faite j’ai moi même testé (aucun effet) mais si je pouvais donner espoir à des gens, grâce à l’effet placebo, ça en valait la peine ^^

  17. Bonjour Rodrigue,

    Merci pour ton article, il est très clair, ça fait plaisir d’avoir un vrai avis sur le dropshipping, on sort des bullshits marketing que l’on peut trouver un peu partout :)

    Sais-tu s’il y a un marché, en dropshipping, dans les produits made in france ? J’imagine que les marges seraient beaucoup moins importantes, mais je m’intéresse à ce secteur pour mes projets.

    Que pourrais-tu donner comme conseil pour apprendre à bien calculer ses marges lorsqu’on se lance dans ce secteur ? Pour ma part, ce ne sont pas les compétences techniques qu’il manque, je suis consultant web, mais bien la partie commerce :)

    Continue à nous pondre des articles de qualité, tes connaissances sont précieuses.

    Bonne continuation.
    Michel-Ange

    • Un consultant Drupal ici ? ^^

      Je ne suis pas porteur d’affaire malheureusement je ne pourrai pas te guider sur un choix de produit à dropshipper.

      Pour bien calculer les marges, il faut prendre en compte les éléments que je cite dans l’article, taxes, livraison, SAV, …

      Bon courage !

  18. Voilà un système de vente que je ne connaissais pas (du moins le terme précis). Article très intéressant et surtout très complet, j’avoue avoir appris pas mal de choses merci ;)

  19. cet article est un véritable cours magastral, je l’ai lu pour en savoir plus dans ce domaine que je ne maistrise pas et qui m’intéresse, car tout ce qui touche au net et qui peut générer de l’argent, j’aime
    je retiens deux choses essentielles; bien référencer son site et ses fiches produits et bien
    deuxiémement trouver un fournisseur

  20. Salut Rodrigue, il est vraiment intéressent ton article. En effet j’ai remarqué que ce système de vente est entrain de se développer fortement et peut convenir à de jeunes entrepreneurs qui souhaitent se lancer,afin d’étendre leurs gammes de produits. Je trouve ce système très ingénieux!

  21. bonjour je suis chez moi et je cherche une personne pour maidé a faire mon primier site de vente j’ai ouvert un site gratuit avec la posibilité d’inserer un lien vert le vendeur mes je c’est pas comment faire vraiment j’ai pas trouvé de site qui propose dropshipper qui peux me dirigé meme par skype.

    • slt Rodrigue voici un site qui le fait j’ai fait une vente et cool [modéré]
      donne ton mail si tu veux et on poura discuté sur skype des que je le peux

    • Coucou Carole, je connais ce site, il fait parti d’un réseau parmi tant d’autres, je te conseille de ne pas dévoiler ^^ Garde pour toi, sache que je l’approuve en revanche :)

  22. Bonjour,je me lance aussi et ne sais quelle statut prendre pouvez vous me guider si c’est pour payer des charges de fou ça ne sert a rien de se torturer je prefere l’auto entrepreneur tout en choisissant de payer la tva en contactant les impots j’ai appri que cela était possible,qu’en pensez vous???
    Merci pour vos réponses

    • Le service des impôts ne gère pas les déclaration et taxe douanières, uniquement la TVA (en tout cas chez nous à Calais)

  23. Merci pour l’article complet, un des plus complet que j’ai lu sur le dropshipping. Cela donne envie d’en faire, mais pas en France en effet… Comme beaucoup de projets d’ailleurs, mais comme tu le dis en com’, c’est un autre sujet !!

  24. Je ne connaissais pas grande chose sur le dropshipping mais votre article m’a clarifié pas mal de trucs. Sinon l’écart des bénéfices entre le e-commerce traditionnel et le dropshipping est un peu immense. Merci pour votre article très complet Rodrique et bonne continuation.

  25. EX-CELLENT article ! On voit bien que tu as un passif dans le domaine. ^^

    Pour boucler la boucle, je vous donne mon avis en tant que dropshippeur.

    C’est vrai que sur le papier ça paraît être un super système où les 2 parties sont gagnantes de manière équitable. Après comme le souligne Rodrigue, il faut trouver LE dropshippeur qui vous correspond qui soit sérieux et appliqué (notez que cela fonctionne dans les deux sens). Personnellement je reçois régulièrement des offres d’auto-entrepreneurs sur-motivés les 6 premiers mois qui ensuite abandonnent car:
    – le SAV est trop lourd à supporter
    – la gestion du site est trop complexe
    – les marges ne couvrent pas l’excès des pub (généralement adwords)

    Bref, c’est un métier !

  26. Bonjour à tous,

    A Rodrigue,

    A la lecture de l’article j’étais sûre qu’il venait de toi. J’ai traité avec toi en 2010 pour quelques commandes (ma boutique s’appelait Hightech Island) et quand j’y repense, je me dis que tu as été quelqu’un de super et incroyablement patient avec moi. Franchement respect. Quand je repense à certains mails que je t’envoyais, j’ai honte ! En somme, je te rejetais la pression que mes clients me faisaient endurer fasse aux délais de livraison des produits que je te commandais en provenance de Chine.

    Encore désolé !

    A tout le monde,

    Mon aventure fût la suivante, si cela peut servir :

    – Dans un premier temps : vente de produits via la plateforme eBay censé me rapporter les bénéfices nécessaire à la création d’un site Web (un site web coûte chère). Je traitais avec plusieurs fournisseurs dont un directement en Chine. Tout se passait bien avec un chiffre d’affaire mensuel constamment en hausse.

    – Puis les problèmes ont commencé avec une première tarte, j’ai nommé l’épisode du volcan en Islande avec des avions cloués au sol et des commandes bloquées en Chine. Les clients me fustigeaient et n’en pouvaient plus d’attendre et j’ai donc dû rembourser certains d’entre eux ce qui a eu pour conséquence une belle chute de CA.

    – Dans la foulée, je me suis fait rouler dans la farine par des faux acheteurs sur eBay et mon compte s’est vu bloqué.

    – La situation devenait critique, Il me fallait de l’argent car dans même dans une auto-entreprise, de l’argent sort tous les jours sans rien faire. J’avais bien commencé à concevoir mon site mais il n’était pas terminé. Ceci dit j’ai décidé de l’ouvrir car je n’avais plus que ça sous le coude.

    – C’est ainsi que j’ai ouvert mon site avec très peu d’articles en vente et surtout très peu d’argent à consacrer à sa promotion.

    – Pris à la gorge, je décide tout de même d’investir un peu dans la promotion avec Google Adword mais c’est trop tard.

    – Le coup fatal, rattrapé par les factures, je coupe le budget alloué à la promotion Google et tentant tout de même une opération commerciale avec réductions pour les acheteurs. Mais point d’acheteurs, puisque point de promotion.

    – Fin 2010, date de renouvellement de location du site, je baisse le rideau.

    Conclusion, je suis persuadé qu’il faut déjà un apport avant de commencer ne serait-ce que pour financer un site, son entretien et la promotion marketing. Il ne faut pas passer par des sites tels que eBay qui prennent des commissions de malades en vous obligeant à gonfler vos prix d’une façon surréaliste. De plus vous en êtes trop dépendants.

    • Hello, oui je me souviens, didont tu me suis depuis …

      A bientôt et j’espère que tout va bien pour toi.

  27. Super article qui me rappelle le job chez platine c mais on achetait exclusivement chez des grossistes FR en rajoutant la marge de notre secteur soit 30points.

    Sur les fournisseurs chinois je ne sais pas, peut être commencer par des grossistes au départ et se rapprocher de la source petit à petit, surtout si on débute… Et éviter les arnaques genre livraison chronopost sur des articles hors de prix.

    Bon article en tout cas, je partage et a bientôt sur WRI

  28. Excellent article! J’en ai lu un paquet et pour moi c’est vraiment le plus complet que j’ai lu. Je tenais juste à dire aux personnes intéressées par le DropShipping que ce n’est pas LA méthode pour devenir milliardaire mais que ça vaut le coup de se lancer! Car cela fait une expérience très intéressante à prendre (négociation avec les fournisseurs, mis en place d’une boutique, gestion des clients, des produits, …) mais surtout, vous ne risquez pas de perdre gros! Ca ne coûte pas grand chose à lancer! Ca demande juste un peu de temps pour trouver le fournisseur idéal!

  29. Ha oui, j’ai oublié de vous préciser une chose! Evitez de passer par les grosses usines à gaz (pixmania et cdiscount, par exemple) car les prix restent très élevés et si vous souhaitez faire un peu de bénéfices vous serez forcément obligé de vendre vos produits plus chers que chez eux!

    Attention! :)

  30. Bonjour Rodrigue,

    Très bon article, précis et honnête.

    Je voulais juste revenir sur un point, le dropshipping s’adresse à tous ceux qui veulent vendre en ligne, mais cela nécessite tout de même quelques connaissances du web… Comme savoir référencer son site par exemple !
    Ecopresto, société française (oui oui, vraiment basée en France!) proposant des articles en dropshipping, vous facilite l’e-commerce en vous mettant à disposition toutes les informations produit (et plein d’autres services), mais il vous reste tout de même à gérer votre webmarketing, votre communication et votre référencement. C’est un vrai boulot quoi !

    Concernant le com de Steven, je suis bien d’accord : le dropshipping reste tout de même une très bonne solution pour se lancer dans l’e-commerce sans prendre de gros risques financiers.

  31. Ok c’est pas mal le dropshipping mais moi cdiscount n’a pas donné suite alors que je ne voulais revendre qu’une partie de leur catalogue (les bijoux et les montres), la personne au tel m’a présenté le fonctionnement, pas bien compliqué, j’étais d’accord sur tout, et puis après plus rien, relance par mail pour avoir leur catalogue mais à chaque fois il me disait qu’il voulait en savoir plus sur mon business, j’ai un site ecommerce très bien référencé sur google (le nom de domaine a plus de 10 ans et j’ai 500 visites par jour), j’aurais certainement fait des ventes avec leurs articles mais bon tant pis, en tout cas je ne travaillerais certainement pas avec les chinois, ils sont lents à envoyer quelque chose et la qualité est médiocre.
    Mais je suis déçue du comportement de cdiscount, et me demande si en fait leur catalogue ne serait pas tronqué en ce sens qu’ils n’ont pas tout en stock et ont refusé mon partenariat de peur d’avoir des commandes pour quelque chose qu’ils n’ont pas. Je crois qu’il serait préférable que je constitue un stock mais là autre problème, trouver un fournisseur sérieux et surtout pas chinois!

    • Avec ce genre de fournisseur (Cdiscount, pixmania etc), tu n’es pas prêt de gagner de l’argent de toute façon, sauf après dure négociation et des visites beaucoup plus élevées.

  32. merci pour ton article, il est plein de bonne infos.

    Pour ma part, je suis entrain de créer un e-commerce et le drop shipping me paraissait être une bonne solution. Mais certains produits sont uniquement vendu par lots et c’est une réelle problématique lorsque vous comptez sur le drop shipping pour étoffer votre gamme car l’envoi a un client devient impossible sauf si il vous commande plusieurs articles identiques ce qui est rare…très rare.
    Du coup je privilégie de constituer un stock sur les produits vendu par lot et de m’aider du drop shipping pour vendre des produits plus haut de gamme.
    As-tu déjà eu cette problématique sur certains produits que tu vendais? vendu par lot (souvent des produits peu cher) cela devient impossible car le drop shipper ne veut pas expédier produits par produits…

    • Oui j’ai souvent le tour que des fournisseurs me fasse un rabais colossal si quantité.

      Il m’est arrivé d’importer des milliers de produits en stock, que je mettais dans une rubrique destockage.

  33. Bonjour, merci pour ces infos, je suis sur ce genre de projet dropshipping depuis janvier… La problematique cest que je ne sais pas vers quel statut me diriger…
    Le comptable me pousse vers l eurl, dautre l auto voire micro ou meme sasu…
    Pour ma part etant suivi par bge pour obtenir leur subvention je dois prendre un credit…
    Dropshipping doit on prendre avec ou sans tva

    Cordialement

  34. Personnellement, je conseillerai le statut d’auto entrepreneur même si le seuil du CA vient d’être abaissé. Sauf si vous êtes sur de votre projet ou si le CA risque de dépasser des la première année le barème… Après ça dépend aussi du statut que vous voulez avoir au sein de l’entreprise. Mais un comptable pourrais répondre à vos questions plus facilement en fonction de vos ambitions.

  35. une petite question pour toi Rodrigue qui semble avoir pas mal de vécu…
    Je veux vendre au détail des produits qui sont pour la plupart vendu par les dropshippeurs par lots de x pièces. Sur les produits me le permettant je ferai du dropshipping (uniquement du qualitatif, j’ai repéré quelques produits déjà qui conviennent parfaitement).

    Par contre c’est la ou j’en viens, tu sembles avoir avoir un gros catalogue sur le site que tu gères avec ton frère. J’imagine que tu possède un stock non-négligeable de produits dans tes bureaux, je pensai démarrer avec 15 ou 20 produits pour commencer, disons 15 avec un stock physique et 5 sur des produits dropshipé…

    mais quand je vois ton catalogue, je me demande si il ne faudrait pas plutôt doubler le nombre de produits de mon catalogue. penses-tu qu’avec une petite gamme de produits il soit possible de démarrer sereinement une activité?

  36. Bonjour à tous – merci pour cet article qui contribue à mieux faire connaître le dropshipping. Comme ma collègue Carole dit un peu plus haut, une plateforme de dropshipping spécialisée vous permet de concentrer d’avantage de temps à votre marketing. Et devenir dropshipper nous vous affranchi en aucun cas de ce travail de webmarketing.
    L’autre point important c’est le choix que de votre plateforme avec en tête une chose: la satisfaction de votre client, qui reviendra vers vous si et seulement si votre SAV est irréprochable.
    Au moment de choisir un partenaire renseignez vous sur son localisation, son capital social, si quelqu’un est joignable au numéro indiqué, si des témoignages sont postés sur le site, si ce fournisseur est exclusivement en B2B et non un mix B2B et B2C, et si éventuellement un blog est animé…sans bien sur oublier les marges que l’on vous propose.
    [Modéré]

  37. Bonjour, j’ai trouvé avec qui je travail depuis quelques mois et qui est vraiment bien… pas de moyen de paiements à gérer et stock mis a jour automatiquement grave a leur script.
    Si ca peut servir quelqu’un voici leur adresse. Il serai bien de faire un petit billet sur eux je penses.
    [Modéré : Me contacter en privé si tu veux faire ta pub]

  38. Bonjour Rodrigue, bravo pour ton article ! Est-ce que le dropshipping est tout aussi valable lorsque l’on veut exporter ? Merci à toi. Fabienne

  39. Comment vendre un produit si le grossiste nous le vend au final plus cher que le fabricant??? (exemple produits Apple..). Lorsqu’on ajoute la TVA + frais de port le prix est déjà plus cher alors que = notre marge n’a même pas encore été ajouté !!! ( quelle est la marge moyenne 2%? soit 1-2€ sur des produits qui en valent des centaines?)… grossistes français = voleur…
    Exemple identique sur les cartes graphiques… scandaleux.

  40. @xergio
    je ne sais pas sur quel secteur tu souhaites te lancer mais encore une fois il faut véritablement prendre le temps de choisir son fournisseur. et bien sur il faut de la transparence chez les fournisseurs dans la constitution du PVC final et du prix d’achat du dropshipper.
    L’idéal de plus afin d’éviter les multiples fournisseurs est de travailler avec une plateforme de dropshipping qui travaille uniquement en B2B et non en B2C, et qui agrège des dizaines de fournisseurs afin d’avoir un choix très large et d’éviter les problèmes de gestion.

  41. Oui sauf que la plateforme va prendre une commision alors qu`elle ne fait rien, donc tu auras encore moins en poche puisque le vrai fournissseur ne baissera pas sa marge…….merci du cadeau……….

  42. @Yves
    C’est un travail extrêmement important qui pose de multiples questions sur le « virtual inventory management », le choix des fournisseurs, la gestion d’un réseau de revendeurs également. Et la force de négociation avec les fournisseurs vient du nombre. Plus notre réseau d’adhérents s’élargit et plus nous sommes capable de négocier des prix d’achats que 99% des e-commerçants ne pourraient pas négocier. Le travail est énorme Yves. Et s’il est bien fait il permet véritablement à des e-commerçants d’augmenter leurs revenus.

  43. Le fournisseur devrait egalement dans ce cas de figure, surtout si vous vous lancez, repondre a vos questions et savoir vous conseiller.
    Il faut savoir qu les premiers mois avec sa boutique sont tres durs et il vaut parfois s`appuyer sur les places Comme Amazon, Cdiscount, Priceminister.Ca vous permet de rentabiliser plus vite votre boutique et vous donne un capital en plus pour le positionnement et autres promotions.
    Il faut donc voir avec votre fournisseur si il veut bien vous faire une export vers ces Marketplace: cet export devrait etre gratuit……………..

    le dropshipping c`est aussi du Win-Win………quand un fournisseur signe avec vous il doit croire en votre succes qui sera COMMUN…plus vous vendrez plus il gagnera.donc n`hesitez pas a demander des services…….si il croit en vous il fera le necessaire…c`est dans son interet aussi….

  44. […] Le Dropshipping est une solution alternative à la boutique en ligne. Elle en relie les avantages, et met de côté certains inconvénients. Voyons ça…  […]

  45. Le dropshipping est super intéressant lorsque l’on fait des ventes privé, d’ailleurs c’est sur ce principe que se base la plupart des sites spécialisés dans ce domaine. Ainsi l’idéal est de combiné la vente online dite « traditionnelle » puis de l’associer parfois à du dopshipping.µ

    Cdt

    Fabrice

  46. Merci pour l’article, est ce que vous pouvez nous indiquer une listes des dropshippers . Je vous serais reconnaissante. merci

  47. Article très complet, rien à dire. J’ai plus entendu de plaintes que de satisfactions quant au dropshipping… A manier avec énormément des précautions !

  48. @simon
    tu as essaye toi meme??
    Moi a mon avis c`est comme si tu disais ne roulez pas en voiture j`ai entendu qu`il y avait des accidents..

    Evidemment que c`est dur de trouver une fournisseur fiable mais c`est comme tout, qui ne risque rien…….

    essaye d`etre concurrentiel avec des produits que tout le monde a,
    essaye de negocier les prix avec tes grossistes au debut, meme si tu essayes de passer par une centrale qui va negocier pour soi et pas pour toi.
    et la on en pleine pratique.

    tu mets tout ca dans la balance entre cett pratique et le dropshipping >>>>le resultat saute aux yeuix…..

  49. bonjour à tous
    article intéressant
    je fais du dropshipping depuis de nombreuses (7)années B TO B et secteur de niche
    tout se fait par étapes
    choix des produits à promouvoir
    choix des fournisseurs à faire monter
    les fournisseurs sont remis en question chaque jour selon les critères suivants
    délai de livraison
    prix
    sav

    les lignes de produits sont remises en question

    changement des habitudes de conso
    produits peu ou plus adaptés aux besoins

    après on peut songer à remonter dans la chaine
    – trouver le fabricant
    -faire sauter un étage intermédiaire s’il ne sert à rien
    tout est affaire de dosage et sur du long terme
    gilles

  50. Bonjour , j’aimerais me lancez mais dans quel produit vous pensez que sa serai mieux de commencer et chez quel fournisseur j’ai pensez a pixmania et cdiscount contactzz moi sur skype dr.parash93

  51. Le gros problème du drop shipping c’est le transport et le téléphone, il faut avoir une sacrée patience pour pas envoyer chier certains clients. Et dès que vous vendez des gros produits et que ça ne passe plus par la poste les ennuis commencent. On a des litiges de transports dans peut être 5% des cas mais à chaque fois c’est une demi-journée au téléphone afin d’essayer de le régler.

    Certains transporteurs te disent qu’il faut envoyer un recommandé pour se faire rembourser mais après le délai impartie alors que tu les appelles le jour même. C’est un boulot de fou…

  52. Enfin un article complet sur le dropshipping,les problèmes de taxes,de douane,etc…MERCI
    J’ai commencé il y a quelques mois et je voulais juste émettre un commentaire par rapport à la Chine…C’est vrai que tout ce qui est high tech en Chine,il faut éviter absolument,j’en ai fais les frais de clients mécontant lorsque j’ai commencé…Par contre,tout ce qui concerne les vêtements sportifs,c’est le top…
    J’ai par contre un souci de taille,je vais donc devoir bientôt aller déclarer mes ventes dropship pour les frais de douane et taxes mais c’est très difficile d’avoir une facture correcte de Chine par mail puisque c’est du dropship.
    Un débit de carte bancaire ou une trace d’achat par mail est elle valable comme facture et suffisante pour une comptabilité …
    Merci encore pour cet article…Bonne chance à tous

  53. Perso pour débuter oui c’est bien moi même j’y ai eu recours , mais par la suite je vous conseil d’avoir votre stock, vendre en dropshipping c’est vendre un produit que vous ne connaissez pas forcément , je pense pas que vous allez acheter tout ce que votre fournisseur vous propose afin de tester et avant de vous même le proposer a la vente.
    Oui pour avoir une facture de la chine c’est pas toujours évident, hors EU attendez des vous a des frais de douanes voir des colis bloqués.

  54. Bonjour à tous et merci Rodrigue pour cet article très complet, les commentaires sont également intéressants dans le sens ou on peu en apprendre plus sur la façon de travailler avec le dropshipping.

    Je connaissais le principe par un ami qui travail de cet façon depuis maintenant presque 4 ans, il à l’avantage d’avoir l’un de ses fournisseurs qui n’est qu’à que quelques kilomètres et propose l’enlèvement des marchandises sur place, alors je ne sais pas si c’est bon signe pour lui de durer 4 ans avec le dropshipping (tout en sachant que c’est pour lui une activité purement complémentaire).

    Mais cela être vraiment une solution idéale lorsque le fournisseur est connu pour son sérieux et que l’on souhaite démarrer dans le e-commerce à moindre couts…après dans pour pérenniser une activité de ce type je pense qu’il est plus sages d’avoir son stock ce qui permet d’agir rapidement lorsque qu’un éventuel problème nous tombe dessus vis à vis d’un(e) client(e).

    • Le siret de mon frangin a été réactivé en autoentreprise après la fermeture de la SARL. L’extension est différente, mais le siret est le même.

  55. Bonjour à tous.Merci Rodrigue, c’est un très bon article qui est très concret.
    Je voudrais une petite précision :
    Tu dis que pour les retours de produit par le client, si ce n’est pas précisé dans les conditions générales de vente ,alors le produit est retourné chez le vendeur Français qui est responsable du SAV.

    Mais alors,si je comprends bien :
    Si le produit vient de Chine et est vendu par un dropshipper Français à un client Français :alors en cas de retour ce client doit renvoyer le produit dans les délais (délai des 7j ou délai de garanti si produit défectueux) au fournisseur Chinois SI cela est prévu dans les conditions de vente.
    Est-ce que c’est bien ça?
    Merci de ta réponse

  56. L’importateur est le responsable. Le SAV se fait donc auprès de l’importateur du produit. Si jamais vous importez directement de Chine alors vous courrez des risques légaux de défauts sur les produits (si jamais quelqu’un se blesse, s’empoisonne, etc..) vous êtes légalement responsable. Le métier d’importateur est un vrai métier.
    -JBP
    -http://www.ecopresto.com

  57. Merci pour cette article, il y a une chose que je comprend pas dans ce genre de pratique vous dite que lors de notre travail avec notre fournisseur chinois il y a des problème de facture ok,.

    Mais je n’ai pas compris le principe d’aller voir la douane et surtout ou se trouve cette douane si moi exemple j’habite a Lille ou faut t’il aller ? Et de plus a long terme cela risquerais d’être énervent d’aller souvent a la douane.

    pixmania et autre vous êtes contre on a bien compris mais bon niveau facture cela restera plus rassurant non ?

    •  » il y a des problème de facture  » => Il faut bien se mettre d’accord avec le fournisseur sur le montant à déclarer en douane, car avec l’Asie la tendance est à la sous estimation de la valeur en douane.

      « Aller voir la douane » => Je parle de faire vos déclarations pour être en règle, il s’agit d’un cerfa de déclaration de TVA. Pour ma part je me déplaçais pour des questions sur les taxes produits (qui varient d’un mp3 à un pull).

       » Pixmania  » => Je vous met au défis de marger autant avec une compagnie de ce genre, qui applique des tarifs Dropshipping proches des tarifs particulier. Je n’ai jamais travaillé avec eux car l’Asie est forcement à meilleur profit, même avec les contraintes douanières.

  58. Vous avez raison j’ai ouvert un compte pro chez eux et je vous avoue que les prix baisse mais bon au final je me retrouve a vendre comme pixmania les vends. Je vais donc demander a ce que mon compte soit supprimé, moi rodrigue je parlé tout simplement de la facilité de la facture avec des fournisseurs français.

    Une question pour vous rodrigue je suis en relation avec un chinois depuis2 mois je n’ai passé aucune commande pour cause de non confiance.
    J’ai aujourd’hui appliqué votre truk farfelu lol c’est a dire de lui demander de mettre sa web cam en direct dans son entrepot voir même des photos il ma dit qu’il nétait pas dans les entrepots que lui sont bouleau ce passé dans les bureaux. Je tien a préciser que c’est un français donc un agent qui ne me lache pas depuis 2 mois.
    Je lui et donc de mettre sa web cam dans son bureau et il la fait immédiatement et cela ressemblé a de vrai bureau voir énorme bureau il a fait le tour des locaux et je vous avoue que sa avait l’air d’être très professionnel.

    Qu’en pensez vous rodrigue je peux lui faire confiance ? ( il me dit de faire un achat test pour voir sa crédibilité)

    • Difficile à dire comme ça. J’ai quelqu’un sur place si vous le désirez, et je peux faire vérifier la crédibilité d’une société.

  59. Super article, comme largement dit dans les commentaires précédents.
    Une question pour vous Rodrigue.
    Lorsque vous avez commencé à importer des produits venant de chine pour votre e-commerce, les avez-vous sélectionne un par un ou êtes-vous passé par un module d’import complet de catalogue ?
    Car dans le premier cas, cela me semble être un travail énorme ! Surtout sur un e-commerce ou le nombres de produits référencé joue sur le profit du site.

    Merci,

    Cordialement,

    • Bonjour,très bel article au sujet du Dropshipping Rodrigue,ma question est la suivant je me suis lancer aussi dans le Drop sur Amazon et j’ai aussi mon site ,mais les ventes ne décollent pas ,je vend des pièces de gsm et des batteries pour tout appareil.
      Mais fournisseurs sont Européens et les marges sont très serrées pour être concurrentiel ,que me conseillerai tu pour faire décoller les ventes ,sur mon site s’est le calme plat ,tous avis et conseils seront bien venu .
      Merci

  60. Salut rodrigue j’ai pu voir la société chinoise a savoir si elle était sérieuse apparemment oui mais pas avantageuse.

    Par contre j’ai une question moi en temps que auto entrepreneur je ne dois pas facturer le client de tva on n’est bien d’accord, par contre si le transporteur(DHL) si il demande au client de payer une taxe douanière + tva ,le vendeur( moi) na rien a voir la dedans on est toujours d’accord?

    Cordialement.

    • Salut, ton prix doit s’entendre « global » en effet puisque tu as ce statut. En revanche, si le transporteur fait payer de la TVA à ton client c’est parce que c’est lui qui IMPORTE le produit (par définition puisqu’il le reçoit de Chine vers chez lui (c’est comme ça que le voit les déclarants en douane DHL en tout cas)) ce qui selon la loi l’oblige à s’acquitter de toutes taxes douanières imposées par l’état.

      Tu devras aussi de ton côté officiellement t’acquitter de ces diverses taxes auprès des services douanier, et (normalement) rembourser ton client.

      Pour ton client voici le processus de commande/livraison :
      Ton eCommerce (où il s’acquitte ou non de la tva selon ton statut juridique) => Son domicile

      Pour toi voici le processus commande/livraison tel que le voit la loi :
      Ton ecommerce Français (qui doit payer sa TVA -aussi- à l’importation d’un produit) => Ton client Français (qui s’acquitte ou non de la TVA chez toi selon ton statut juridique)

      Maintenant voici le processus tel que le voit le déclarant en douane (DHL par exemple) :
      Le fournisseur Chinois => L’importateur (indiqué sur le colis) en l’occurrence le destinataire du colis

      Ça devrait t’aider à y voir clair.
      Maintenant soit honnête avec ton client, préviens le qu’il risque de devoir dédouaner ses produits et rembourse le sur présentation de la facture douanière, quel que soit ton statut juridique.

  61. Merci pour tes précisions.
    Oui mais si je rembourse le client des frais de douane et tva, cela aura un impact sur mon chiffre d’affaire tu imagine moi qui vient de commencer de devoir rembourser mon premier client et par la suite devoir a l’état les charges ( ce que tu trouve un petit déconcertant je l’avoue) a la fin je serais en perte et ce n’est pas le but.
    Pourrait tu me donner des conseils pour ne pas être en perte genre ,est ce qu’il faut que je compte dans le prix total du produit les taxe douanières ?
    On est bien d’accord que le client on doit en prendre soin et l’avertir pour cela nous somme sur la même longueur d’onde.( même si certain e commerçant me disent que ce n’est pas mon problème et qu’il faut le mentionner dans les cgv)

    • C’est à toi de faire tes marges, et prendre en compte tes charges diverses dont les taxes indirectement …

  62. Merci de m’avoir répondu , mais c’est chaud Rodrigue de faire gonfler son prix final pire avec des fournisseurs chinois qui ne font aucun prix par rapport a leur catalogue , j’ai l’impression de voir pixmania en version chinoise, dropshipping c’est bien a partir du moment ou onfait un prix revendeur dans le cas contraire je ne vois pas quoi sert le dropshipping cela pourrait nous renvoyer a acheter sa marchandise en gros et faire sa livraison soit même , moi qui pensez que les fournisseur aller nous faire prix revendeur soit c’est moi qui ai rien compris au dropshipping soit c’est eux.

  63. Bonjour Rodrigue,

    Je viens juste de découvrir ton blog et bravo pour cette article en effet très complet et pertinent comme le disent les autres.

    J’ai moi aussi un projet de DropShip et je pense avoir trouver un grossiste du pays de cette contré qu’on parle tant qu’ais la Chine et j’aimerai si possible que tu me dise si tu connait ?

    A bientôt

    PS: Qui tente rien n’a rien !

  64. Bonjour,
    Très bon article :)

    Je souhaiterai ouvrir une boutique en ligne (dropshipping),
    j’ai un bon réseau, et éventuellement je peux également faire des réunions chez moi …
    Je souhaiterai qu’un professionnel m’aide pour que je puisse démarrer.

  65. bonjour,
    j’aurais 2 questions :
    1-j’aimerais travailler avec la plate forme ecopresto et je me demandais, qu’ ont ils à y gagné dans l’histoire?
    2-pour l’étude de marcher vaut il mieux la payer ou la faire soit même?
    merci

    • Bonjour Haltre angelique.

      Concernant tes questions:
      1- Je n’ai pas eu d’expérience avec Ecopresto. J’avais jeté un œil à l’époque à leur catalogue. Le problème est clairement le tarif.. Le système d’abonnement mensuel + le prix du produit + les frais de port. Les frais de port sont ultra élevés. Les points positifs: localisation en FRANCE et l’API pour gérer le tout facilement. Je pense que si tu as déjà un site existant avec une clientèle pourquoi pas renforcer ton catalogue. Mais si tu veux débuter avec eux. Tu vas ramer car d’autre vendeur vende la même chose. et si tu ne personnalises pas tes descriptions, tes titres tu seras noyer dans la masse…

      2= Pour l’étude de marché, je suppose que tu souhaites anticiper ton chiffre affaires… Le seul moyen est de faire des tests. Créé une petite boutique pas trop cher avec une solution comme prestashop, Magento, OS commerce, Oxatis…. Ou pour moi le plus simple. Crée une boutique ebay avec 200 produits qui te semblent attirants. Tu pourras de cette façon voir si ton fournisseur est compétent, si les produits sont de bonne qualités, si les délais de transports sont respectés. Tu pourras voir si les clients sont comptant du rapport prix / qualité et délais de livraison. Et bien entendu si tes produits intéresse quelqu’un…

  66. Je vous présente notre site internet spécialisé dans le dropshipping. Nous vendons des articles de fête, des articles de création de bijoux, des bijoux fantaisies et bien d’autres à découvrir. Chez nous il n’y a pas d’abonnement, pas de conditions particulières, nous sommes un vrai fournisseur en dropshipping basé en France, à Strasbourg. Nous avons plus de 2500 références en stock et des nouveaux produits tous les jours. Un système de gestion des adresses de livraison spécialement conçu pour le dropshipping, une gestion prioritaire des envois pour les dropshippers (expédié le jour même ou le lendemain sans publicité ni trace de notre part), un SAV basé en France et disponible tous les jours de la semaine par mail, téléphone ou chat. Et le meilleur pour la fin, une réduction de -20% sur l’ensemble du site même pour une commande unitaire… Si vous désirez vous lancer dans le e-commerce, venez visiter notre site et vous faire une idée des produits que l’on propose, nous serions heureux d’être le partenaire de votre réussite. ==> [Désolé vous ferez votre pub ailleur]

    • Bonjour,
      Intéressée par votre article, est il toujours d’actualité? Si oui pouvez vous me donner les liens pour les sites dropshipping.
      Cordialement,
      N. You-Seen

  67. Bonjour à tous,
    Déjà, c’est un superbe article qui m’a beaucoup aidé ! Merci
    Cependant j’ai une question. Je suis auto-entrepreneur et ne fais donc payer aucune taxe. Je précise sur mes annonces qu’il y aura des frais d’importation lors de la livraison si les colis viennent de pays hors UE. Vu que je ne demande aucune taxe, mes facture sont logiquement exprimé HT. Suis-je dans la légalité si je ne rembourse pas les frais d’importations. J’ai vu dans l’article 293A du CGI que le responsable de l’importation et donc celui qui devra s’acquitter des frais est celui qui reçoit l’article et qui serait capable de la présenter en bureau de douane… Pourriez-vous m’éclairer ?
    Merci par avance

  68. Bonjour,

    Merci beaucoup pour cet article qui explique très bien le dropshipping.

    Je compte lancer prochainement une boutique en ligne et démarrer avec le dropshipping mais j’ai quelques questions…

    En effet, je demeure en France mais ma boutique en ligne (en anglais) concerna uniquement des clients aux états-unis. Les fournisseurs se trouveront également aux états-unis. C’est un projet réalisable sachant que mon entreprise se situe en France ?

    Du coup, il n’y a pas d’importation, pas de taxes de douanes, pas de tva, etc. Je sais par contre qu’il y a une taxe de vente au USA qu’il faudra que je m’informe pour cela mais sinon il n’y a rien d’autre.

    Du coup, je me demande comment je vais faire pour déclarer tout cela en France. J’espère que c’est réalisable car c’est un projet très prometteur !

    Merci

  69. Bonjour Rodrigue,

    Félicitation pour votre article et vos commentaires !

    Je suis en train de réaliser un site de vente de produits alimentaires frais qui seront livrés directement par les producteurs dans le cadre de contrats de dropshipping.

    Les ventes se réaliseront par l’envoi d’e-mails auprès de 900 000 acheteurs à distance de produits des terroirs répartis sur toute la France.

    Les acheteurs passeront leurs commandes sur le site en payant leurs achats par cartes de crédits depuis leurs ordinateurs, Smartphones, iPhones ou autres.

    L’étude de marché permet de penser que le chiffre d’affaires de ce site peut être de plusieurs millions d’euros avec de confortables profits.

    J’ai déjà créé plusieurs entreprises à succès, mais ayant largement dépassé l’âge de la retraite, seriez-vous susceptible de devenir propriétaire de cette nouvelle affaire avec le concours éventuel de partenaires associés ?

    Si c’est le cas je peux vous adresser sur simple demande de votre part un dossier détaillé de cette entreprise avec l’étude de marché et un lien pour visiter le site.

    Très cordialement,

  70. Bonjour Rodrigue,

    1) J’ai vu plusieurs fois que certains etaient en auto entrepreneur pour se lancer. Ce n’est pas un peu le mauvais statut ? Certes c’est rapide pour s’inscire mais les impots/charges sociels etant calculées sur le CA et non le beneficce (CA-charges), pour les dropshipper qui ont de fortes charges (paiements des produits), il ne doit pas rester grand chose au final, non ?

    2) Quels sont les moyens que tu connais pour se proteger en cas de soucis avec les produits vendus? Je vais vendre de produits high tech et j’aimerai me premunir d’accident client (batterie qui explose ;))

  71. Merci pour cet article, on y trouve toutes les informations donc vraiment, merci !

    J’ai appalé les douanes, j’ai expliqué que je voulais faire du dropshipping avec un fournisseur en asie et que je voulais savoir comment faire pour reverser la TVA et les frais de douanes pour chaque article étant donné que les petits colis n’étaient pas taxés. Le gars me répond que tous les colis sont taxés sans exception ! Pfffff mais quel guignol, on se demande si c’est son vrai métier.

    Y’en a marre, on ne peut jamais avoir un renseignement fiable avec les administrations, ça me gonfle sérieusement, je vais finir par faire tout ça au black, comme ça je ne serai pas emmerdé par ces taxes et j’augmenterai ma marge !

    On trouve bien plus d’informations en lisant des articles comme le votre !

    • Attention, il a surement voulu dire par là que vous deviez déclarer ces colis.

  72. Bonjour Rodrigue.
    merci pour ce super article. Je voudrais solliciter votre aide pour des fournisseurs en chine. Je vends à Madagascar… puis je avoir votre contact privé? Merci

  73. Bonjour Rodrigue,

    Merci pour ces infos.
    mais j’ai une question.
    Hormis dans les CGV, Comment peut-on prévenir le client qu’il risque de payer des frais de douane et de la TVA à réception de son colis ? Car si on ne le prévient pas, il risque de ne pas être d’accord avec ces frais .
    Merci

    • Bonjour Thierry,

      Je conseille de l’indiquer AUSSI avant de valider son panier.

      Genre « les produits provenants de …des taxes peuvent vous être imposées par le transporteur, veuillez vous en acquitter et nous contacter, plus d’infos ici… »

    • C’est simple, pour être en règle, il faut déclarer tous ses achats auprès d’un déclarant en douane comme elle l’a dit sur cet article. Donc que le colis soit taxé ou pas, tu devras payer la TVA ainsi que les frais de douane. Si tu importes des petits produits, le client n’aura quasiment jamais de TVA + frais de douanes à payer. Si tu préfères ne pas le déclarer, ça peut faire mal au moindre contrôle car ils pourront s’apercevoir en remontant ta compta que tu n’as jamais payé la TVA et les frais de douane.

      La solution est donc logique…

  74. Bonsoir, j’aimerais tenter l’expérience du dropshipping. Je voudrais savoir s’il est possible de pouvoir le réaliser en portage salarial ? cela permettrait de n’avoir aucune démarche d’auto entrepreneur ou autre statut. Merci

  75. Salut Rodrigue ,

    Je viens de te découvrir et j’adore ton travail et ta philosophie , X félicitations ! Je fais le tour de ton « cree1site » peu à peu. J’ai accroché surtout dû à ta philosophie de « donner » au lieu de vendre de l’info. Le partage de ton expérience est la plus grande richesse qu’on peut trouver dans l’univers du net , quelle que soit la langue.

    Perso , j’ai emmagasiné des milliers d’heures d’infos sur le net et j’ai accumulé tant d’échecs avec l’affiation , adsense , blogue , site perso et le reste que lorsque que je vais réussir à faire de l’argent ( car je vais réussir! ;) ) je vais devenir millionnaire en 2 semaines!! :D

    Si j’interviens dans cette article , c’est que je suis surpris de lire que certains de tes lecteurs ont eu de la difficulté à trouver de l’info sur le dropshipping. Mais surtout que personne , ni toi , n’a fait mention des sites très connus dans le domaine du dropship , Doba et WorldWideBrand.

    J’ai 3-4 projets en 2014 dont un est le droppshipping , et je me demandais si , avec ton expérience , tu as utilisé leurs services , surtout WWB ?

    Merçi encore pour le partage de tes connaissances et ton site fait parti de mes favoris dorénavant : )

    Alain-Pascal

  76. Salut Rodrigue,

    Je m’intéresse depuis peu à cette solution et je dois bien avouer que ton retour sur ton expérience dégrossis grandement le problème.

    Je sais que tu ne propose pas d’aide gratuitement, mais à l’occasion si tu as un peu de temps libre je t’invites à me contacter.

    Encore félicitation pour cet articles.

  77. Bonjour,

    J’ai un projet de dropshipping, je souhaiterais discuter avec vous pour quelques informations si vous avez un peu de temps, malgré vos affaires personnelles.

    Merci d’avance.

    Henri

  78. Salut Monsieur Rodrigue!
    Moi, j’ai un soucis:
    dans le cadre de d , je commande une montre coûtant 10 euros chez le fournisseur chinois. Montre que je veux livrer à mon client en France à 15 euros.
    Le fournisseur chinois va l’expédier directement à mon client en France.
    Question: Quel montant le fournisseur chinois va mettre sur la facture qui accompagnera l’article fourni?
    Est-ce les 10 euros ou les 15 euros, prix auquel moi je veux la vendre à mon client?
    Merci. J’attends urgemment votre réponse.

  79. Bonjour Rodrigue,

    Un grand merci pour cet article!

    Je suis actuellement en train de monter mon site, j’ai l’intention de travailler avec un gros fournisseur Chinois (avec un centre d’envoi en France), mais j’aimerais solliciter votre attention pour avoir quelques renseignements sur les dropshippers Européens, tels que CDiscount, Pixmania et autres…

    Est-il vraiment rentable de passer par eux?
    Un des produits phare de cette année avec l’approche de Noel: la PS4. Par exemple CDiscount nous sort un pack PS4+Call Of Duty à 357,02 HT (428eTTC) alors que eux le vendent 499e TTC en ligne, et en cherchant un peu, il y a pas mal de produits sur ce genre de sites qui nous permettent de marger, ce n’est forcément pas les même marges que les chinois mais je trouve que ça en devient intéressant, qu’en pensez-vous? Sachant qu’il y à un abonnement à payer, ça vaut le coup de s’engager avec eux?

    Merci,

    Cordialement,

    Thibauld.

  80. Bonjour,
    Artisan en produits alimentaires, je pratique aussi le dropshipping. Je propose les gels de fruits (ancêtre des pâtes de fruits actuels), des sucres cuits aux huiles essentielles, ainsi que des sablés et du nougat (selon les périodes).

    Tout est artisanal, et ce sont toutes des recettes médiévales authentiques.

    Merci de me contacter via le site

    Cordialement

    N.Gaussin

    http://www.les-delices-de-jadis.fr/

  81. Merci pour cette article intéressant,
    je suis actuellement en train de monter mon compte ebay, j’ai l’intention de travailler avec un gros fournisseur asiatique spécialiser dans les petite valise , mais j’aimerais solliciter votre attention pour avoir quelques renseignements sur les expédition de telle type de marchandise en europe est ce que le client va encore payer de la TVA + taxe marchandise??? a combien est évaluer tell somme est ce quel peut être comprise au début de la transaction.
    Ma deuxième question si en choisie un dropshipping de l’europe est ce que le client va payer aussi cette somme
    merci pour le support. J’attends urgemment votre réponse.

  82. Salut très intéressant ton article, je tenez juste a donner mon expérience, j’ai réalisé du dropshipping il y a quelques années tout à bien commencé mais je fonctionné sous prestashop, j’avais créé un magasin ebay et priceminister, perso je n’est jamais vendu beaucoup sur price mais sur ebay j’ai vendu pour un bénéfice net de 1500€ semaine pour un CA entre 10 et 20 000€ semaine, seulement très rapidement je me suis fait rattrapé par paypal qui ma bloqué les comptes et malgré des centaines d’appelles et des dizaines de pièces justificative envoyé ils m’ont bloqué les comptes et impossible de débloquer le compte cela c’est arrêté là.
    J’ai ensuite recommencé en fonctionnant via priceminister la fnac et amazone, cela fonctionnez bien aussi mais il faut avancer l’argent car si l’acheteur ne fait pas de réclamation mais ne dit pas qu’il a bien reçut l’objet on est payé seulement 1 mois après la commande. Du j’ai du arrêter aussi car je faisais beaucoup de ventes et je n’avais pas assez de trésorerie pour assurer toutes les commandes.

    En tout cas très bonne expérience et je suis sûr qu’il y a moyen de faire beaucoup d’argent pour commencer une société et surtout créer un bon apport pour faire du stock et pour délocaliser car il est vrai que la France est dur pour nous entrepreneur, on est souvent pris au cou avec toutes les taxes impôts etc.
    Encore bravo pour ton article

  83. Salut,
    Je suis un peu perdu avec tout ce qui concerne les impôts, taxes…

    Exemple : j’achète un produit X (50 euros) sur Amazon à MachinTruc. J’ai l’intention de revendre ce produit sur Priceminister. Je veux faire un bénéfice, en prenant en compte les frais de vente du site. Je le vends donc 70 euros pour conserver un bénéfice.

    Est-ce qu’on va me taxer sur les 70 euros ? Si oui quel pourcentage ?

    Est-ce que je dois repayer quelque chose en achetant sur amazon , comme c’est le cas dans l’article avec un grossiste chinois ?

    Est-ce qu’on va me taxer sur les 20 euros de différence? Si oui quel pourcentage ?
    Est-ce qu’on va me taxer sur le bénéfice que je fait ? Admettons 70 (prix de revente) -10 euros (frais priceminister) – 50 (prix d’achat) = 10 euros. Si oui quel pourcentage ?

    Quel statut faut-il que j’adopte ? Faut-il que je me déclare auto-entrepreneur, ou autre etc. En somme comment être en accord avec la loi et avoir des bénéfices.

    Merci milles fois.

  84. Bonjour à tous,
    Je souhaiterais développer ma boutique en ligne de produits pour les enfants en proposant un catalogue de produits en dropshipping (jouets, jeux, puériculture …). J’ai bien compris le principe du dropshipping d’ailleurs merci beaucoup pour cet article très complet mais le souci est que je ne trouve AUCUNE infos précises sur les fournisseurs en dropshipping, là c’est langue de bois … Pourquoi ? On sait clairement à la lecture des coms de cet article qu’il faut en éviter certains (c’est déjà ça) mais ceux qui sont honnêtes, qui assurent bien les livraisons, les retours, le SAV client etc …, ceux-là personne n’en parle ! Bizarre, j’écume le net depuis un moment, j’essaie de trouver un fournisseur vraiment fiable et là rien, pas d’infos ! Faut-il donc se lancer au hasard, avec celui qui nous semble honnête sans vraiment savoir ? Il existe pourtant des avis clientèle sur tellement de prestations (Tripadvisor, Qype, Yelp, Avis Vérifiés, Trusted Shops …) et là sur le dropshipping rien … Alors, si quelqu’un veut bien me donner deux-trois fournisseurs fiables, honnêtes, corrects, européens et gratuits, je serais preneuse ;-) ! Cordialement.

  85. Bonjour, article très intéressant en effet.
    Je viens de débuter un stage au sein d’une start up chilienne en e-commerce. Nous importons des produits des USA, principalement acheté sur Amazon, qui ne sont pas encore disponible sur le marché chilien. Cela fonctionne plutôt bien à vrai dire, mais comme tu dois te douter, le prix d’achats sont très élevés. Aujourd’hui, mon travail sera de remonter à la source afin de trouver de vrai fournisseurs, idéalement directement chez les fabricants. C’est un système de dropshipping mais rien n’est acheté à l’avance. J’aimerais savoir si tu as des conseils afin de justement remonter à la source et trouver des fournisseurs en position d’accepter nos fréquentes petites commandes (pour le moment!)
    En te remerciant de ton aide si tu le veux bien, il est difficile de savoir par ou commencer, je n’ai encore que très peu d’expérience dans le domaine et tu sembles effectivement avoir du vécu dans ce domaine!

  86. Bonjour,

    Je cherche à ouvrir mon e commerce et par soucis de budget voudrais travailler avec des fournisseurs en drop shipping mais j’ai des difficultés à trouver ce genre de grossistes dans le secteur des vétements…de préférence en europe du coup je remets mon projet en question régulièrement, as tu des conseils à me donner pour sortir de l’impasse stp?

Réagis