Interview de Sylvain Deauré à propos du Spin.

23 1507

Beaucoup de demande sur le Spin, comment le créer, comment en faire des tonnes, etc…

Plutôt que de tenter de vous expliquer, j’ai fait appel à un spécialiste, qui a bien voulu répondre à mes questions.

Ce spécialiste, vous devez surement avoir déjà entendu parler de lui, via son site Blog-expert, son nom: Sylvain Deauré

A l’occasion de la sortie de xSpin, Sylvain Deauré, son développeur, a accepté de répondre à mes questions sur la genèse de ce nouvel outil dans cet interview.

Rodrigue: Bonjour Sylvain, peux-tu nous dire en deux mots ce qu’est xSpin ?

Sylvain: Je l’appelle un « synthétiseur de spin polymorphe ». ce n’est pas une insulte, et ce n’est pas une invention de science fiction. Le spin polymorphe est l’avenir de la génération de contenu, et xSpin permet de synthétiser, de créer rapidement et très précisément du contenu très, très complexe.

Rodrigue: Pourtant le spin commence à avoir mauvaise réputation, il se dit que Google cherche à le pénaliser…

Sylvain: Oui, le « spin du pauvre » comme je l’appelle, basé presque uniquement sur du remplacement de synonyme, est voué à disparaitre. Il ne fait pas mieux que du mauvais contenu dupliqué et ne donne que l’illusion de plusieurs textes vraiment uniques. xSpin, s’il garde (pour des raisons de compatibilité avec les outils SEO) une syntaxe spin avec ses | et ses {} habituels, génère une matrice d’une complexité importante, que l’on ne pourrait pas éditer à la main.

Rodrigue: Tu parles de matrice, j’ai parfois entendu le terme « spin matriciel ». Tu peux détailler ?

Sylvain: Je vais remonter un peu aux débuts de l’outil. Comme souvent, cette idée est née d’un besoin que j’avais, qu’aucun outil existant ne comblait. J’avais lu l’article de Backlinker sur le spin matriciel, j’avais acheté et testé USpin de 512banque… Ca allait dans le bon sens, mais ce n’était pas suffisant.
Avec USpin, on a une syntaxe plus évoluée que les {|} de base, plus souple, qui permet de faire des variantes sans surcharger le texte de base. Le gros inconvénient, c’est que les outils classiques ne connaissent pas du tout cette syntaxe.
Ensuite, coté spin matriciel, j’ai commencé comme d’autres à faire des petits scripts et des zones de saisies ou l’on colle des textes, et qui renvoient les différentes permutations des textes par exemple.
Ca marche, mais c’est long, on copie colle sans cesse, et si on modifie une virgule dans une phrase, il faut tout refaire. ça ne me satisfaisait pas.

Rodrigue: Tu as donc fait ton propre outil ?

Sylvain: Oui. En fait, ça a pris du temps. C’est pendant des vacances que j’ai eu l’idée d’utiliser une interface visuelle, à la yahoo pipe, pour décrire graphiquement les relations et les alternatives d’un texte en spin.
J’ai fait un premier prototype qui a vite montré son potentiel.
De là, j’ai mis les bouchées double.

Rodrigue: Tu peux donner un exemple de différence entre un spin « classique » et un spin polymorphe ?

Sylvain: Je vais essayer.
Dans un spin classique, on va partir d’une phrase
« Le chien aboie »
et ajouter des synonymes
« Le {chien|chihuahua} {aboie|jappe} »
Si on veut complexifier, par exemple en mettant un pluriel, on va devoir dédoubler le tout :
« {Le {chien|chihuahua} {aboie|jappe}|Les {chiens|chihuahuas} {aboient|jappent}} »
Pourtant, les phrases sont encore très semblables.
On peut ajouter une morceau optionnel au début :
« {Il est 20h, |}{Le {chien|chihuahua} {aboie|jappe}|Les {chiens|chihuahuas} {aboient|jappent}} »
Ensuite, pour varier encore plus, il faudrait ajouter encore d’autres phrases qui peuvent remplacer celle là
Par exemple, « La nuit, tous les chats sont gris » « Le poisson bulle dans son bocal »
Chacune de ses phrases peut elle même contenir des variantes.
Si on veut intégrer tout ça avec des {}, on a très vite fait de se perdre dans les accolades,
et surtout, on duplique beaucoup de texte: on est perdu, et s’il faut modifier un mot, c’est la catastrophe.
Avec xSpin, on peut découper toutes ces phrases en éléments simples, puis les assembler (comme on le ferait avec du papier et des ciseaux) comme on le veut, en dessinant sur l’écran.
Les mots, phrases et paragraphes s’assemblent, le système gère les permutations, les phrases optionnelles, les listes, les images à intégrer… On peut voir tant la vue d’ensemble du texte, que le détail d’une phrase.

Rodrigue: on peut donc créer un texte beaucoup plus complexe

Sylvain: Oui. On arrive facilement à des masterspin de plusieurs Mo, qui permettent des milliers de variations.
surtout si on intègre des éléments de base de données.

Rodrigue: C’est à dire ?

Sylvain: xSpin permet de « mixer » des morceaux de texte avec des bases de données.
Par exemple des bases de ville, d’identités imaginaires, de produits, de lieux…
L’utilisateur peut importer directement ses propres bases.
On peut donc très rapidement générer des milliers de variations avec un minimum de travail.

Rodrigue: Ca semble puissant. Ca doit être difficile à prendre en main ?

Sylvain: Une chose est sure, c’est n’est pas un outil « pousse bouton » qui fait tout tout seul.
C’est un mythe, ça n’existe pas.
C’est un outil qui aide énormément et permet d’exploiter au maximum le cerveau qui l’utilise.
L’humain reste indispensable.
Maintenant, ça n’a rien de vraiment complexe. Pour tout dire, mon fils de 10 ans joue avec…
et il s’en sort très bien.
Après une heure de prise en main, avec les vidéos de démo et les projets exemples qui sont fournis, on peut commencer à bien exploiter l’outil.
Bien sur, certains sont bien plus rapide, et 10 minutes après l’avoir eu, ont déjà importé des données, créé un spin, et branché l’API sur leurs outils de publication…

Rodrigue: Des exemples d’utilisation de ce nouvel outil ?

Sylvain: Je vais forcément en oublier tellement le champ d’application est vaste…
Selon les utilisateurs, xSpin sert actuellement à créer des descriptions unique pour les annuaires, des articles de communiqués de presse ou de blogs, à créer des autoblogs avec des produits d’affiliation, à faire du backlinking qualitatif, à pousser l’indexation de ses blogs, à générer descriptions uniques pour des sites de ecommerce, à rédiger des extraits de texte pour les réseaux sociaux ou les services de bookmark, à créer des tweets en automatique, à générer des bio uniques, des horoscopes…

xspin_module

Pour voir le soft Xspin en action:

http://xspin.it/forum/thread-73.html

23 Commentaires

  1. Ce serait cool d avoir un exemple avec un texte un peu plus conséquent (texte balisé) et ensuite les déclinaisons spinnees, pour voir la qualité du sont, qui parait elevee!

  2. Génial, je faisais parti de ceux qui attendait cet article avec impatience, c’est encore un peu confus pour moi, c’est vrai qu’une démo serait vraiment la bienvenue.

  3. Salut Sylvain salut Rodrigue,
    Ca à l’air effectivement un outil très intéressant. Je me rallie à tout le monde pour avoir une petite démo en bonus.

    Surtout que moi, je ne suis pas doué, mais alors pas du tout et que le fils de Sylvain qui n’a que dix ans est sûrement né avec un ordi en main au moment où moi je pensais encore qu’un ordi ne servait qu’à taper mon courrier.

    Donc je suis un cas et les infos ne sont jamais en trop que du contraire;

    D’un autre côté, Rodrigue, tu connais mon blog et son contenu déjanté (si, si, je vous le jure) et donc les difficultés que j’ai à le référencer pour atteindre « les bonnes cibles » et les amateurs de débilités acides.

    Cet outil peut-il être qualifié « d’universel »? Le « canif suisse de tous les blogueurs en herbe ». Même de ceux qui ne vendent rien pour l’instant?
    @+
    Christian.

  4. Bonjour,

    Je passe un peu tard :D

    Pour voir la différence de complexité entre un spin « normal » et un xSpin, le mieux est de jeter un oeil aux visualisations sur le site xspin : http://xspin.it/galerie-de-graphes-2.spin
    Les spins peuvent être tellement complexes, qu’en texte pur, on ne voit plus rien. L’outil permet de cacher la complexité en construisant par blocs que l’on assemble. Des outils adaptés sont nécessaires pour mesurer et représenter ce type de spin.

    Des démo en vidéo existent sur le forum xSpin : http://xspin.it/forum/thread-73.html
    Elles donnent un bon aperçu de l’outil, il n’y a pas (volontairement) de version d’essai. Rien n’empêche de s’inscrire (le prix de lancement est encore valable pour peu) et de stopper son abonnement avant la fin des 30 jours si on ne veut pas continuer. Je ne cherche pas à attirer les curieux, mais des utilisateurs sérieux, qui savent ce qu’est le spin et veulent le faire bien.
    Je tiens à préciser que ce n’est pas un bouton « magique » qui prend un texte et en génère tout seul 2513 versions. ça n’existe pas. C’est un outil adapté pour générer un masterspin de complexité importante, avec un cerveau (le votre) aux commandes.

    Enfin, je réponds à toutes les questions sur le forum dédié à l’outil.

    Sylvain

    • oui et non, si tu prends le nombre 10 par exemple, tu peux l’obtenir de différentes façons :
      2*5,
      6+4,
      12-2,
      30/3,
      etc.
      Comment savoir ce qui a été utilisé pour faire 10 ?

      C’est pareil pour le spin, quand c’est bien réalisé, et c’est indépendant du logiciel, les textes ne sont pas réversibles. Cela ne peut pas être fait si on est fainéant ;-)
      Un problème vient que rapidement la préparation du spin devient illisible.

      De notre côté, nous avons fait une approche très visuelle, Sylvain de son côté a fait cela avec un système modulaire qui a un certain charme pour quelqu’un qui a connu les premiers gros synthétiseurs de musique analogiques des années 75-80 :-)

      Dans tous les cas, il faut toujours corriger les textes une fois générés et ne pas hésiter à les enrichir avec un peu de bon sens. On y gagne si le besoin en quantité de textes est important. Si on a que 20 textes à faire, le spin n’est pas rentable selon nous (encore que cela dépend de la facilité qu’ont les uns et les autres avec ces disciplines, spin et rédaction manuelle).
      Je crains que publier des textes, par spin ou pas, qui sont « bizarres à lire » passent un jour ou l’autre par la détection de Google, il faut donc intervenir sur les textes générés pour que cela soit élégant.

  5. Salut Rodrigue,

    J’ai découvert cet article un peu tardivement sur WMR grâce au lien que tu y as posté!

    Cette application a vraiment l’air intéressante, mais lorsque tu te rends sur le site pour te renseigner du prix, tu t’aperçois qu’elle n’est disponible que pour une poignée de privilégiés qui ont reçu une invitation et qu’il faut s’inscrire sur le forum prévu à cet effet.

    Sylvain ferait tout pour ne pas la vendre qu’il ne s’y prendrait pas mieux, non?

    • Salut Bruno,

      Je suis au courant en effet, car ce logiciel n’est pas à mettre entre toutes les mains, même si je sais que les tiennent sont clean car je te connais, une petite formation ne fait pas de mal, et en passant par le forum, tu aura un suivis, Sylvain ne lâche pas ces clients dans la nature, il les suit de près.

  6. Bonjour Rodrigue,

    Bon interview et félicitation à Sylvain pour la création de cet outils.
    Même si je ne l’ai pas testé, le fait d’avoir un support avec le forum est toujours un plus.
    Après si quelqu’un à déjà utilisé cet outils et qu’il peut nous faire un retour je suis preneur :)

  7. Dommage qu’il n’y ai pas de photos d’écrans pour illustrer l’article, on ne sait pas a quoi le logiciel ressemble, je n’en ai pas trouvé sur le site du logiciel non plus ?? ( ou alors je suis nulle )

    ps : votre plugin commentluv affiche une erreur Parsing JSON Request failed. error! not authorized 6b00e35bd5

    • Salut Patricia

      Pour CommentLuv vérifiez le flux du site indiqué dans le champ URL !

    • Le flux fonctionne parfaitement, c’est parfois juste un problème de connexion avec commentluv, j’ai aussi ce bug sur mon blog, je crois que commentluv n’arrive pas a se connecter sur son site pour une raison inconnue, quand on rééssaye plus tard ça marche. ( ou parfois en enlevant www. devant ton url, ça solutionne le souci aussi )

  8. Bonjour,
    cet outil m’a l’air incroyable.
    Je n’ai jamais utilisé les logiciels de SPIN classiques car je trouvais le résultat trop pauvre, mais vu comme ça c’est une belle manière de développer.
    Pour le coup je serais curieux d’essayer en tous cas.

  9. Va falloir que je prenne un peu de temps pour tester ce service, pour les abos, je n’ai trouvé ni de prix ni de durée, aurais-je loupé un truc.

    Est-ce que cela gère les méga spin (style des texte de 500 ou 1000 mots) ?

    Merci pour l’article Rodrigue et bonne année ;)

    • Hello Shelko, je vais relancer Sylvain, qu’il passe répondre, cet article je viens de le migrer d’un de mes autres sites et Sylvain n’a pas souscrit aux com ici même.

  10. Hello,
    Bonne année à tous !

    Je rappelle le lien pour les vidéos de démo (édité dans l’article aussi)
    http://xspin.it/forum/thread-73.html

    L’outil est adapté aux textes de toutes tailles, depuis la description d’annuaire jusqu’à des mega spins.
    Plus le spin est gros, et plus l’outil s’impose.
    Certains clients ont fait des masterpsins de 60Mo… impossible de s’y retrouver avec un éditeur classique, et pourtant c’est limpide dans xSpin.

    Le prix actuel est de 25€ HT/Mois. Il n’y a AUCUN engagement de durée. Vous pouvez donc vous abonner, tester et jouer avec pendant un mois, poser vos questions sur le forum, vendre 100€ (ou plus si vous êtes bons) le spin que vous aurez fait avec, et stopper votre abonnement quand vous le voulez sans justification.

    Dès que j’ouvre les ventes de la version anglaise, le prix monte nettement. Les abonnés actuels resteront eux au prix initial, à vie.

Réagis