L’antivirus sur un mobile n’est pas une option

0 3135

Les Smartphones sont devenus les meilleurs amis des Hommes, ils sont même considérés comme des assistants personnels. Les informations contenues sont par conséquent nombreuses et à la merci des hackers.

La sécurité Web concerne toutes les machines

Sur un ordinateur, qu’il fonctionne sous Windows, Linux ou encore OS X, l'installation d'un antivirus est naturelle. Ce dernier a les capacités de protéger la machine contre les malwares, les virus et autres attaques nocives. Toutefois, ce procédé n’est pas identique avec un mobile alors que les informations rassemblées sont généralement les mêmes que celles visibles sur un PC. Avec l’essor des réseaux sociaux, des applications, les téléphones portables sont devenus très prisés par les hackers.

Les mobiles sont victimes des failles des OS

Si le Smartphone ne possède pas d’antivirus, il y a de grandes chances pour que le pirate puisse utiliser une vulnérabilité. Généralement, le système d’exploitation est relativement à l’abri des attaques puisqu’elles sont assez rares, mais pas inexistantes. Par contre, avec Android, les failles sont beaucoup plus nombreuses, elles représentent une porte d’entrée attractive pour les personnes malveillantes. De plus, il est important de ne pas oublier que les mobiles peuvent surfer sur la toile. En téléchargeant une application ou un logiciel, un virus peut s’installer sans que vous le sachiez.

Des versions gratuites pour un maximum de protection

L’antivirus est essentiel, mais plusieurs éditeurs ont développé une solution adaptée à OS X, Windows Phone ou encore Android. Par exemple, en comparant toutes les offres sur http://meilleur-antivirus.org, vous aurez la capacité de trouver la solution la plus adaptée. En effet, il existe des antivirus payants, mais des versions gratuites sont parfaitement en adéquation avec les écosystèmes. Alors que Avast et Avira obtiennent de très bonnes notes pour les ordinateurs, l’engouement sur les mobiles est identique. Ces références ont l’avantage de ne pas être gourmandes en ressources.

Pas de commentaires