Bloguer et se faire flasher !

18 1324

Le Jeudi 16 mai à 11h16, j’ai reçu un appel d’un consultant en droit, afin de me faire retirer un de mes articles. Après quelques dizaines de minutes à discuter courtoisement, j’ai admis que l’article en question était en effet diffamatoire, au sens de la loi, et surtout le ton insultant était beaucoup trop présent.

La personne que je cite dans l’article a fait un constat d’huissier au cas où. Son soucis c’est qu’en tapant son nom sur le moteur, je me positionnais très très bien, ça n’a pas été apprécié je pense.

Alors OUI, je vais trop loin, oui j’admets que je m’en prend à « l’homme » autant qu’à ce qu’il vend.

Faire cette mise en garde ne répond toujours pas à la problématique réelle, mais de toute façon comme me l’apprend le consultant en droit lors de cette appel, je suis considéré comme concurrent du type que j’ai chroniqué !

Alors je dois fermer ma gueule ? Oui, et de toute façon si je l’ouvre, je serai poursuivi.

Le résultat de cette mise en garde

limitationCe midi en prenant l’autoroute, je me suis rappelé une expression que j’ai entendu de la bouche de Guillaume Canet dans « Jeux D’enfants » :

« La vie, c’est comme avoir un compteur qui affiche 220 mais ne rouler qu’à 50 ».

 

Alors deux choix s’offrent à moi :

  • J’enfonce la pédale, et je grille toutes les règles pour prendre un panard pas possible
  • Je respecte la limitation de vitesse, et ne prend aucun risque

Le choix s’est vite fait quand j’ai regardé la frimousse de mon fils dans le rétroviseur.

Mais pourquoi tant de haine ?

Ce n’est pas de la haine, c’est plutôt le sentiment d’impuissance face à des mecs qui nous rabaisse, nous, qui nous crevons le cul pour vous aider à avancer avec vos sites.

Et la loi ?

Je pense que la lutte contre ce type de personne est nécessaire, mais pas de la manière dont on s’y est pris ces derniers temps avec d’autres blogueurs.

C’est rigolo de jouer aux fléchettes avec le visage de quelqu’un qu’on ne supporte pas, mais pendant ce temps là on n’est pas en train de bosser.

Je ne suis pas en mesure, en tant que concurrent, de juger les méthodes des vendeurs de rêves, point barre, la loi est de leur côté.

Maintenant je suis disposé à rester sur le marché, et leur faire de l’ombre.

J’ai donc retiré cet article, car j’ai été trop loin. Je me suis fait flasher, mais ça ne m’empêchera pas d’arriver à destination.

18 Commentaires

  1. en te lisant, j’ai pense a un article que tu avais ecris contre ses methodes pour nous aider a vendre. En le cherchant depuis ton moteur de recherche, je ne le retrouve plus ce qui me fait penser que c’est celui auquel je pense.

    Si tel est le cas, je ne comprends pas que dire la verite soit condanable. On a le droit de denoncer des faits, des ecris et de donner un avis. … certes il faut garder un ton correcte (mais la encore je me souviens pas trop d’insulte) … bref utiliser ce genre de proceder juridique pour se cacher de methode plus louche encore, j’adhere pas.

    Merci Rodrigue d’avoir oser dire cela… et continue ;)

  2. C’est très bien de mettre cet article en ligne. Cela va aider certains blogueurs à ne as tomber dans le même piège. Raison ou pas là n’est même pas la question, tant qu’il y a des lois… il faudra s’y plier même si on a l’impression de faire quelque chose de légitime.

    J’espère ne pas troller inutilement mais je pense sincèrement que le principe de l’offre et de la demande suffit à enterrer l’histoire.

    À toi de produire des contenus et des formations de qualité, ce que tu sembles faire, et le mérite bah c’est de bien faire son taf.

    Après je peux comprendre ton agacement sur certains points. Bon courage ^^

  3. ah ah ah ça me rappel une affaire du même type, ça avait fait pas mal de bazar tout ça et même si j’étais dans mon droit il m’a fallut tout de même plier (j’ai bien dit plier hein, le roseau ne casse jamais), ce qui me fait rire c’est que ce genre de personne pétent plus haut que leur cul, mais nous savons TOUS ce qu’ils valent au finale, ton article est toujours dispo en consultant le cache de Google mdrrrr

    t’inquiète Rodrigue, nous on sait quoi ;-)

  4. Eh oui la loi française est très contraignante en matière de diffamation ….
    Je l’explique tous les mois à des entrepreneurs, entreprises … et blogueurs !
    Après chacun « combat » avec ses armes, tu ne peux pas rouler à 220 mais est-ce important sur un si long parcours ?

  5. @Patrick : non on ne peut pas dire n’importe quoi crois moi :)

    @Julien : Oui et là en l’occurrence c’est le cas

    @David : Oui je crois qu’il était 6ème d’ailleurs, et commençait à bien prendre.

    @euKlide : Des fois ça fait du bien quand même sur une portion ^^

  6. Je suis de genre des personnes qui respectent la critique. Mais, il s’avère qu’il existe(partout) des gens qui ne savent pas ce concept. Ils prennent ce concept comme s’il était juste une insulte. Je pense jamais qu’un blogueur consacre un article pour insulter quelqu’un si s’il ne le mérite pas. La personne insultée, devrait, à mon avis, prendre l’initiative pour se corriger. Enfin, chacun a sa méthode. Parler ou non reste une question de principe.

  7. Je rajouterais à tout ça « le silence est le plus grand des mépris » … donc gardes le silence maintenant. Je pense que tu vaux mieux que ces gens.

  8. Salut à toutes et tous,

    La seule consolation c’est que si son Avocat travaille au « time machin » ça lui coute un pont à l’autre andouille (je n’ai pas cité de nom).
    Oui, mais tout ça, ça m’enlèvera pas de l’idée qu’il est possible de cogner en citant le nom.
    La pub comparative est autorisée, non?

    Donc Style « une formation de Ornivier Ralant ets beaucoup moins bonne et beaucoup plus chère que celle de Mistrian Rock » c’est permis et il y a pas mal d’autres astuces.

    Ce n’est qu’un exemple.

    Parce que moi je veux bien, mais se positionner au-dessus d’eux à la loyale, ce ne serq jamais possible.
    Donc, c’est un choix.

    De toute façon, ils ont bien gagné puisque tout le monde laisse pisser au nom de toute une série de principe parfois bons, parfois beaucoup moins.
    Ca sent la fin d’un simple épisode tout ça.

    @+
    Christian.

  9. Comme tout conducteur on s’est déjà tous fait flasher une fois dans notre vie !

    Ce qui nous permet de connaître le risque, de faire plus ample attention et parfois un peu de vitesse contrôlée ne fait pas de mal !

    Rien de t’empêches de continuer de parler de ces méthodes foireuses sans citer le nom ou déformer comme le propose Cristiean …

    Et puis c’est un appel à l’ordre, cela n’ont plus n’a jamais fait de mal à personne !

    Maintenant le présumé client de ce consultant en droit, devrait réfléchir à son référencement, sa notoriété voir sa e-réputation…

    Car une fois de plus tu as su leur montrer des failles dans leurs méthodes « merdiques » si tu es capable en 1 article de leur piquer la première place chez Gougeule !

    Et puis, as-tu reçu un courrier en recommander de ce conslutant en droit ?
    as-tu reçu une mise en demeure pour cet article ?

    Car si ce n’est pas le cas, je peux me lancer des demain en tant que consultant en droit … Pas vous ?

  10. Salut Rodrigue,

    Est-ce que tu connais le phénomène des auto-blogs (http://sebsauvage.net/streisand.me/fr/) ?

    Je me demande, dans le cas où ton article aurait été repris par un auto-blog, si tu aurais pu encore être poursuivi pour sa publication ? De la même façon que malgré ton « retrait » de l’article, il est encore dans le cache de Google. Alors comment s’applique ce type de loi à une publication et une réplication au niveau mondial ?

    Je me demande bien…une idée sur la quesion ?

  11. Bonne question Marie-Eve,

    D’autant qui si on peut reprocher à Rodrigue d’avoir mis l’article en ligne il peut envoyer une petit bafouille style « conformément à notre « agréable » entretien téléphonique, j’ai satisfait à votre demande en retirant l’article litigieux. L’incident est clos. Votre pas du tout dévoué…

    Après, si le méchant veut attaquer il lui appartient de démontrer son dommage.
    Avec les auto-blogs et cie, bonne chance!!!

    En plus, je ne peux pas m’empêcher de m’interroger sur la véritable profession de celui qui a téléphoné? Un Avocat, et ce serait passé par un recommandé, point barre.

    @+
    Christian.

  12. Salut MarieEve, à mon avis, pour un article sur-dupliqué via de nombreux blogs, les poursuites cibleraient « bêtement » les blogs les plus côtés pour faire peur aux plus petits. Avec l’exemple de Fuzz/ED se faisant taper sur les doigts pour un article uniquement repris sur un autre blog, on a un peu une idée de la réponse ;-)

  13. @Christian, @Philippe : merci pour vos réponses. Je crois que nos lois ne sont pas vraiment adaptées à ce genre de situation…ça risque de devenir de + en + n’importe quoi ! :/

Réagis