Marketing : les influenceurs ont-ils gagné le gros lot ?

0 2770
influenceur

Les consommateurs ne sont plus très friands des techniques traditionnelles. La publicité a perdu de sa superbe à cause d’une utilisation massive et parfois maladroite. L’influence marketing se dévoile donc comme un nouveau levier attractif.

Le marketing d’influence est surtout intéressant pour les marques

Lorsque les internautes naviguent sur Internet, ils sont excédés par ces encarts publicitaires qui ne cessent d’envahir les pages. Ils se dévoilent en haut, à droite, à gauche ou encore en bas, et même au milieu. Trouver le texte lié à un article se transforme en un labyrinthe sans fin. Par la suite, ils se détournent de plus en plus des sites qui ont recours à ces solutions agressives. De ce fait, les acteurs de ce secteur ont été contraints de réfléchir à d’autres méthodes, c’est de cette manière que le marketing d’influence a vu le jour. Il suffit de naviguer sur YouTube pour comprendre le concept puisqu’il est présent dans une multitude de vidéos.

Difficile de vivre en étant un influenceur à plein temps

Pour le domaine de la beauté, les Youtubeuses sont devenues incontournables, même les chaînes dédiées aux marques n’arrivent pas à égaler leurs statistiques. Les entreprises augmentent leur visibilité grâce au marketing d’influence. Que ces stars soient présentes sur les réseaux sociaux, les blogs ou les plateformes de vidéos, l’objectif est le même : faire la promotion d’un produit d’une manière détournée. De ce fait, les internautes n’ont pas l’impression de visionner un contenu publicitaire, ce qui s’avère être particulièrement intéressant pour la monétisation.

32% des adeptes optent pour l’article sponsorisé

Ces pratiques sont attractives pour les grandes marques, mais les influenceurs ont-ils gagné le gros lot ? La réponse semble être négative comme le mentionne une nouvelle étude. Nous constatons que 22% des stars n’ont pas la capacité de vivre de leur passion. Les revenus générés ne sont pas extravagants, mais l’enquête nous apprend que 20% des influenceurs peuvent vivre de leurs ressources. En parallèle, 44% des pratiquants ont vu leur situation s’améliorer avec cette technique, mais ils n’ont pas pu mettre un terme à leur profession parallèle. Par conséquent, si les marques obtiennent d’importants bénéfices dans ce secteur, cela ne semble pas être le cas pour ces influenceurs qui tentent au maximum de monétiser leur blog ou leur chaîne de vidéos.

Pour le marketing d’influence, certains utilisent toujours l’article sponsorisé. 32% des sondés précisent qu’ils ont recours à cette méthode pour gagner de l’argent.

Pas de commentaires