On parle de Dropshipping musclé

7 925

Aujourd’hui je suis l’invité de Julien Bérard, du site le Muscle Référencement.

Le dropshipping, c’est quoi ?

Alors on en a déjà parlé dans un de mes articles sur le drop mais cette fois on parle de mon parcours :

  • la solution eCommerce choisie
  • le type de produit vendu
  • les taxes
  • les problèmes que j’ai rencontrés

Bref vous l’aurez compris, l’article est complémentaire au premier, ça se passe ici :
http://lemusclereferencement.com/2013/06/04/rodrigue-nous-parle-de-dropshipping/

 

7 Commentaires

  1. Très intéressant cet article, surtout le passage sur la taxe et sur la recherche des fournisseurs!
    Avez vous déjà eu un souci avec l’un d’entre eux? Parce que cela me semble compliqué de régler les litiges., c’est ce qui me retient aujourd’hui!

  2. Le dropshipping c’est bien mais par contre il faut prier pour que ça assure derrière au niveau des fournisseurs. J’ai un ami qui a eu de gros problèmes avec des retards à répétition et parfois du matos défectueux, il en a même arrêté cette méthode au bout d’un moment.

  3. @No : de toute façon, dîtes-vous bien qu’en France il n’est jamais mais alors jamais facile de régler quoique ce soit… Donc si l’on ne prend que ce point comme axe de décision, on arrive rapidement à ne plus rien faire.;-)

  4. Sympa comme article.
    Il est clair que tout se passe à Shenzhen, d’ailleurs la personne pour laquelle je travaille est en direct de là bas. Ça simplifie énormément le travail que d’être sur place, même si là bas il y a aussi à boire et à manger niveau fournisseur.
    Le dropshipping repose énormément sur les fournisseurs et c’est le moins évident à trouver surtout quand on est à l’autre bout de la planète…
    Il faut une bonne maitrise du surf Internet et surtout, toujours se tenir informé des nouveautés.

  5. Salut Rodrigue,

    Ah tu fais un article pour annoncer un article ailleurs c’est du jolie lol
    j’avais bien aimé ton premier article sur le dropshipping mais je me demandais justement comment ça se déroulé dans les faits, nottament au niveau du choix du cms.

  6. Pour moi, la partie la plus compliquée du DropShipping est de trouver le ou les fournisseurs de confiance. Vendre des produits que l’on a pas en stock, c’est rentable et ça ne pose pas trop de problèmes de logistique, mais l’on est complètement dépendant d’une autre personne.

    Je pense que la meilleure manière de faire est de coupler un système « dropshipping » avec un système traditionnel, à savoir avoir toujours un petit stock de réserve et commander en flux tendu tant qu’il y a du stock chez le fournisseur (pour les produits non périssables bien entendu).

    En tout cas c’est un bon article que vous nous avez présenté là.

Réagis