Mettre à jour WordPress automatiquement ?

4 1082

Depuis la version 3.7 de WordPress, vous n’êtes pas sans savoir que vous avez maintenant un site qui s’alimente tout seul des mises à jour éventuelles du core WordPress. C’est bien car de toute façon, rare sont ceux qui touchent au core directement (en codant en dur les fichiers de ce dernier). Dernièrement J’ai pu voir sur le site de GeekPress une astuce permettant de mettre à jour -aussi- les plugins en ajoutant quelques lignes de fonctions. Mais là par contre …

Julio est passé en pilote automatique

Le fidèle acolyte de Jonathan, à savoir @BoiteAWeb, va plus loin, et propose carrément de gérer toutes les mises à jour, à savoir :

  1. Le core,
  2. Les plugins,
  3. Le(s) thème(s),
  4. Les fichiers de traduction.

Alors comme ci ça ne suffisait pas, Julio nous donne aussi le moyen de mettre à jour le core de WordPress mais en version de développement, ce qui m’a interpelé.

Que faut t’il mettre à jour automatiquement ?

Yoast WordPress Seo

Oui même Yoast a eu un coup de chaud

Après avoir pris mon téléphone et fait lever Julio de son bureau pour aller chercher le sien enterré dans le fond de son jardin, ce dernier m’a annoncé qu’il venait de mettre en ligne un nouveau plugin, qui va permettre à un utilisateur simple, comme vous et moi, de choisir ce qu’il veut mettre à jour sans se soucier.

Alors c’est cool, mais petit rappel …!!!

Réfléchissez bien à ce que vous allez mettre à jour automatiquement ?

Oui mettre à jour son site ou les sites de ses clients en tâche de fond, c’est une petite révolution qui va vous éviter pas mal de boulot, mais souvenez-vous bien, pour le moindre truc fait en dur, une mise à jour automatique peut -AUSSI- vous faire planter un site.

Imaginons à petit niveau : vous venez de rajouter un bout de code dans votre thème en direct sur un de vos fichiers :

code

Ce qui donnerait sur votre site :

Article rédigé par : Rodrigue (Voir tous ses articles)

Aussitôt que votre thème se met à jour, c’est terminé, le bout de code lui, il dégage, et le fichier original l’écrase sans pitié.

Pensez à vos codes analytics, vos spots de pub Adsense, et j’en passe …

C’est juste un exemple, mais d’autres modifications peuvent avoir de plus grosses conséquences.

Je pense aux dernières mises à jour de WordPress SEO qui n’étaient pas très stables et qui ont demandé pas mal de modifs avant de l’être, ce genre de chose peuvent vous mettre le doute.

Quel plugin avez-vous modifié ? Votre design est-il clean, ou bénéficie t’il d’un Child-theme pour contrer les mises à jour du thème principal ?

Posez vous les bonnes questions avant de mettre à jour.

Ces questions, le plugin de Julio vous les pose, en vous permettant simplement de cocher ce que vous désirez mettre à jour automatiquement.

Soit lors de l’installation d’un thème ou d’un plugin :

Mises à jour automatique thème wordpress

Soit depuis un panel d’administration où vous pourrez cocher ce qui vous convient :

screenshot-1

 

Le plugin vous enverra automatiquement un eMail depuis chacun de vos sites équipés, pour vous dire comment s’est passé la mise à jour du site et de ses composants. Et ça c’est tip top quand, comme moi vous avez plusieurs centaines de sites tournants sous WordPress.


Alors j’anticipe vos questions à Julio :

Julio BOX

Cette photo faisait plus professionnelle que celle-ci je trouve

Rod : Quels sont les versions de WordPress que nous pourrons filtrer lors de la mise à jour ?

julio :Par défaut WordPress 3.7 mettra à jour les versions mineures, dites « de sécurité ». Je vous recommande au moins ce niveau, n’ayez pas peur, ces versions n’ajoutent pas de fonctionnalités ni ne passent des fonctions en dépréciées, donc les sites se seront pas abimés, au contraire.

Ensuite vous pouvez décider de ne jamais mettre à jour le core (ha non !) ou de toujours mettre le core à jour, avec les risques qui en découlent.
On peut aussi demander à WordPress de mettre à jour notre version en version de développement, mais vous devrez d’abord passer en version de dev. Chez moi je suis en 3.8-alpha, et les mises à jour dev sont activées, à chaque modifs de la 3.8, je suis à jour !

Pourquoi choisir de ne pas mettre à jour les langages (« translations » sur l’image) ?

Encore une fois, par défaut WordPress va télécharger les langues que vous avez besoin sur votre site, mais le besoin dépends beaucoup de l’environnement, peut être qu’en dev je ne veux pas m’embeter avec ça, j’avou ne pas avoir un cas plus concret, mais je mets l’option car ce n’est pas parce que je n’en i pas besoin que personne ne peut en avoir besoin !

Un SVN ça sert à quoi ?

Tu peux, en développement, mettre tes plugins directement depuis un SVN et donc la mise à jour doit se faire de la-bas, d’ailleurs c’est le cas de ce plugin, et même si celui-ci n’est pas sur le site officiel de WordPress comme mes 21 autres plugins, vous aurez quand même les mises à jour proposées de façon habituelle, voilà pourquoi c’est intégré sur le panel.

Si vous désirez tout passer en automatique : Téléchargez Auto Updates Manager

4 Commentaires

  1. A mon avis c’est plus simple de configurer les updates automatiques dans wp-config:
    http://codex.wordpress.org/Disabling_Automatic_Background_Updates

    Alors oui, ça implique de… toucher du code :o :o :D

    Mais au final même pour un n00b ça va aussi vite qu’installer le plugin (3 lignes à taper), et ça évite de ralentir le site.

    Par contre pour les installs qui ont souvent des soucis de mises à jour, pouvoir tout automatiser en isolant les plugins ou thèmes à problèmes pour qui on bloquera les updates ça c’est top.

  2. C’est sur que pour les plugins, c’est le meilleur moyen de planter un site rapidement, si on les laisse en MAJ automatique. A éviter, sauf si vraiment vous faites des sauvegardes très régulières de vos sites (grâce aux plugins associés).

  3. Bonjour,

    Ton article m’intéresse beaucoup car j’ai installé la version 3.8.4 via ftp et sur le back office c’est la 3.8.4-alpha qui s’est installé. Du coup tous les jours je reçoit un mail de mise à jour wp, comme si celui-ci n’arrivait pas à passer en 3.8.4 normal. As-tu une idée d’où pourrait provenir le problème.

    Je me permet de te poser la question comme tu parlais des maj auto et des versions de dev dans ton article.

    Cordialement, Rémi.

Réagis