Les techniques de référencement vu par un idiot

25 1174

Je viens de prendre connaissance d’un bouquin sur l’interprétation:

Son nom: La métaphore, voie royale de la communication
de Gérard Szymanski

Article proposé par Cédric Vimeux

_______________________________________

Connaissez vous l’histoire de l’archer ?

Au coeur de la cible

L’Empereur du Japon visitait ses provinces.

Un jour, il arriva dans une ville, et vit une cible avec une flèche en son centre. Il se dit que l’archer qui avait tiré avait fait un joli coup.

Quelques mètres plus loin, il vit une nouvelle flèche en plein coeur d’une cible. Et quelques mètres plus loin encore, une troisième. Puis une quatrième.

L’Empereur voulut alors savoir qui était l’extraordinaire tireur qui plantait ainsi chaque flèche en plein coeur des cibles…

Mais lorsqu’il demanda, on lui répondit :

« Oh non, laissez tomber. Ce type est un idiot !

– Comment cela « un idiot » ? demanda l’Empereur. Comment un tel archer pourrait-il être un idiot ?

– C’est très simple, lui répondit-on. Il tire la flèche au hasard, puis il dessine la cible autour seulement après ! »

______________________________________

Alors, l’article ci dessous est un petit jeu entre Bloggeurs proposé par Virtuose Marketing.

Le but est d’interpréter à sa manière une histoire.
Lisez d’abord cet article avant de lire la suite sinon vous aurez du mal à comprendre.

______________________________________

Voici deux interprétations possible:

Cet « idiot » ne l’est peu être pas tant que ça.

– Il arrive, avec un moyen détourné, au même résultat que les autres.

– Il a fait le choix d’être comblé contrairement à ceux qui sont malheureux car ils n’arrivent pas à planter une flèche en plein centre.

Voici celle en rapport avec le thème de mon Blog (ou qui s’en rapproche le plus):

La technique de l’archer peut être utilisée pour le référencement ! Comment ?

– Dans le monde du référencement, il y a les killers, des mecs qui quoi que l’on fasse, seront toujours n°1 sur Google, car ils ont travaillé des années à devenir bons.

Des années, non, pas pour tous, il y en a qui arrivent à passer outre, et ceux là, vont vous bluffer, car ils seront numéro un sur les moteurs de recherche, de la même manière que ceux qui ont des années d’expériences, mais comment y arrivent ils ?

Les référenceurs classiques vont pendant des années essayer de faire grimper leurs compétences, afin de devenir ces fameux tueurs en SEO.

En revanche, il y en a d’autres, qui vont essayer de chercher les moyens de raccourcir le travail, en créant la même illusion, mais grâce à des logiciels, des méthodes automatiques qui vont leur permettre de dominer les premières pages de Google.

De cette manière, les « Black Hat » comme on les appel, vont pouvoir pour leurs futurs sites, gagner un temps fou.

Attention je ne dis pas que les Black hat sont des idiots, ^^. Surtout que ça leur a demandé à eux aussi du travail pour avoir de vrais connaissances en Black SEO, et qu’ils doivent avoir aussi des connaissances White pour arriver à manipuler Google.

Je dis simplement, et se sera ma conclusion, que les Black hat vont raccourcir le temps de travail, comparé aux White, afin d’arriver au même résultat.

Voilà comment j’ai interprété l’article de Cédric Vimeux.

Et vous, comment interprétez vous cette technique de l’archer ?

Photo © Chlorophylle – Fotolia.com

25 Commentaires

  1. Comme je ne sais pas si tu vas aller sur mon site pour lire ma réponse hé hé !! je te la mets là aussi… comme ça tu en sauras plus sur mon site…

    Hé bien c’est de la psychologie pratique. Ce que je pourrais appeler “la psychologie avant le développement personnel”. Il y a beaucoup de gens (dont je fais parti) qui ont des “freins” qui les empêchent d’avancer malgré la lecture de livres “classiques” (comme “comment se faire des amis” ou “Réfléchissez et devenez riche” qui sont des grands classiques du développement personnel). Pourquoi ? Parce qu’ils ont des blessures en eux qui ne peuvent se guérir qu’avec de l’introspection, de la thérapie (quel qu’elle soit, psychologique, psychanalytique ou autres… ). Comme je souffre de ça depuis des années et que ça m’empêche de vivre comme je le voudrais, j’ai décidé de partager mes expériences (positives si possible) et, pourquoi pas, d’aider les autres à passer ces capes difficiles…

    • C’est une très bonne idée de site, en effet cette souffrance (je parle du manque d’assurance dont j’ai souffert) peu nuire au quotidien.

  2. Dire que la différence entre un black hat et un withe hat n’est que dans la rapidité de classement me parrait un chemin un peu court. Mais, finalement, c’est pas si faux. Par contre, le risque est grand quand on fait du black, que de ce voir déclassé aussi rapidement qu’on est monté.
    Mais, à mon avis, il n’existe aucun withe hat, uniquement des greys ou des black.

    • En effet je me rend compte que j’ai tendance à essayer d’automatiser certaines taches, tu as raison ;-)

      De toutes façon, avec l’âge, on commence tous à griser un peu.

  3. Moi, pour le référencement, j’ai une technique similaire à l’archer idiot. Comme je ne suis pas foutu de référencer correctement un site internet, j’ai créé mon propre moteur de recherche que j’ai appelé « gogole ». Les seuls sites que mon moteur de recherche connaissent sont les sites de mes clients, comme ça ils sont toujours à peu près bien placés.
    En bonus, il n’y a pas de pagination dans les résultats : tous les résultats sont sur la 1ère page… et voilà comment être sûr d’être sur la première page de gogole :-P

    • Heu quand on clique sur ton lien, c’est un site sur David Guetta… serais tu David guetta ??? ou serait-ce une erreur !!! hé hé..

    • Oui cette personne essaie de référencer David Guetta sur les mots clés « pollution sonore ». Pourquoi tant de haine !!!

    • De la haine ? :) Moi j’y vois de l’amour…
      – De l’amour pour mon ORL que je consulte très souvent depuis que cet « artiste » pollue les ondes de toutes les radios (oui, mes oreilles seignent beaucoup :/ ).
      – De l’amour aussi pour la société Quies qui fait un boulot remarquable avec ses petites bouboules pour protéger nos petites noreilles :)
      – De l’amour pour les magasins de bricolage qui vendent des casques antibruit qui complètent assez bien les boules Quies.

    • Une erreur ? Comment cela pourrait-il être possible ? Non, c’est juste le titre du dernier album de ce très grand « artiste » :) Ou peut-être que c’est le titre de son album précédent ? Ou de sa tournée ? Bref, je ne sais plus, mais « pollution sonore » a un rapport avec ce monsieur qui fait beaucoup de tapage. Mais que fait la police ?

  4. Bonjour Rodrigue,

    Je n’ai pas d’histoire vécue comme celle de l’idiot, que je considère plutot comme super intelligent. Cet idiot est imaginaire; le vrai idiot pour moi, c’est plutot l’empeureur qui a été piégé, de croire qu’il existe un être humain qui ne se trompe jamais (car cette histoire aurait pu continuer avec des milliers de cibles au lieu de trois ou quatre et
    votre empereur aurait toujours réclamé son idiot .
    Personnellement, j’ai un autre moyen, que j’ai vécu depuis mon enfance au lycée.
    Mon histoire est réelle, en 1952 je préparais mon bac (lycée St charles à Marseille) Quelques jours avant l’examen cinq pensionnaires du lycée
    veillaient tard en s’entrainant à faire des problémes de physiques.
    Jusqu’à très tard aucune issue. On éteint la chambrée et tous au lit.
    C’est là que commence l’inimaginable ou l’imaginable.
    Ce soir là, je n’avais pas accepté notre défaite devant cet exercice.
    J’ai révé que je me promenais un après midi sur la CANNEBIERE et d’un coup mon prof de physique M.Philippini apparait devant moi.

    – Alors M.AYADI vos révisions avancent comme vous le voulez?
    Après une petite hésitation j’avouais en lui disant.
    – Mes camarades et moi avons buté sur un Pb difficile.
    Il s’installa sur un des bancs publics de Georges Brassens et me fit
    signe de m’y assoir. il sortit son petit carnet et commença à
    m’expliquer la solution, (UNE vrais classe en plein rêve.)
    Vers 4h du matin, je n’avais plus sommeil.
    Je me suis levé et j’ai rédigé rapidement mon rêve sur une feuille
    Au matin retour à la salle de révision. quelqu’un proposa de
    reprendre le travail de la veille.
    – Mes amis voici la solution du pb, je l’ai rêvée et je l’ai rédigée.
    Je leur ai raconté tout mon rêve sans rien oublié.
    Est-ce qu’ils m’ont cru? Dieu seul le sait. Ils ne pouvaient rien dire.
    Au bac le pb de physique était très difficile sur 42 évéves de
    notre classe, on était 2 à l’avoir fait, juste.
    Personellement , j’avais traité ce pb en 15 minutes.
    Et dehors je n’avais pas réussi à retrouver la bonne solution
    pour la montrer aux autres candidats de ma classe.
    De 1952 à 2012 soit soixante ans après, j’utilise sans le vouloir
    et rarement ce moyen en rêvant d’ une difficulté, rencontrée le
    jour ce qui me permet de faire plus vite ce que peut prendre
    beaucoup de temps.
    Cette histoire est vraiment exacte.
    On pourrait la nommer réussir l’inimaginable virtuel
    Je souhaite à tous ceux qui liront mon texte de rêver pour
    aller très VITE.
    Amicalement à Tous, Moncef AYADI

    • C’est vraiment original en effet ;-)

      Merci pour ce commentaire (bien que très long) participatif ^^

  5. La comparaison de l’archer avec le BH est vraiment bien adaptée :

    En faisant du BH on arrive plus facilement aux résultats souhaités mais le risque de se faire prendre / déclasser est plus grand

    peindre sa cible comporte un risque énorme que quelqu’un découvre le subterfuge mais si c’est bien fait ça passe à l’oeil ;)

  6. Salut Rodrigue,
    Aïe ouïe, le référencement. Ce qui fait qu’on passe plus ou moins rapidement en 1ère page de Google? Moi, c’est facile, je tape sur Google le nom de mon blog, le titre de l’article et la 1/2 du contenu et hop quand je clique je suis premier en première page. Ca c’est du référencement!
    A part ça, je connaissais les black panthers mais les autres…je suis pas vraiment au top avec tout ça.
    @+

    • Salut Christian bienvenu ici,

      Vu le défi que tu connais pour en avoir fait un article sur ton blog, il fallait que je m’adapte en rapport avec mon « thème ».

      N’hésites pas a venir piocher des infos qui pourraient t’être utile selon ce que tu cherches.

      ++
      Rodrigue

    • Merci Rodrigue,
      Tu fais peut-être partie de ceux qui ont noter que je fais un peu tache en matière de « technique de blogging »…
      A mon grand désarroi.
      En plus avec un contenu comme le mien, qui n’est pas didactique, dur pour le référencement.
      Donc, merci pour l’invit, je repasserai avec plaisir pour essayer de dissiper les brumes (le brouillard?) de mon cerveau.
      @+

      Christian.

    • Salut Christian,

      Je ne connais pas l’état de concurrence de ton domaine, dans tout les cas le referencement est toujours une tâche rébarbative, je ne suis pas un kador dans ce domaine mais le peu que je connaisse j’essaie de le diffuser à travers mes blogs, pour aider justement.

  7. Merci pour cet article sympa et décalé sur le référencement qui oppose de façon claire les white hat des black hat.

    Les grey hat ne sont pas abordés (hormis dans les commentaires). Bien évidement, ils se situent entre les deux. Mais suivant le degré d’utilisation des techniques black hat dans leur référencement, on nage un peu en eau trouble. Il n’est pas très facile de les placer : ils comblent le vide entre les white hat et les black hat.

    • Moi je sais pas pourquoi mais plus j’avance plus je suis attiré par le côté obscure de la force.

Réagis