WordPress est le CMS le plus plébiscité par les cybercriminels

0 3095

Cette solution très sympathique pour construire un site possède des avantages, mais elle a également à sa disposition un inconvénient de taille puisque WordPress est largement la cible des hackers.

Attention, le piratage d’un site internet peut être nuisible pour le référencement

Si vous possédez un site internet avec ce CMS, vous aurez sans doute constaté un nombre impressionnant de tentatives d’attaques. Il suffit d’installer un plugin de sécurité pour constater une recrudescence de ce phénomène. C’est pour cette raison que WordPress doit être largement protégé, car il n’est pas rare de découvrir une mauvaise surprise lors d’une connexion. Si un hacker arrive à prendre le contrôle, il peut malheureusement supprimer des articles ou en publier des nouveaux, ce qui peut s’avérer néfaste pour votre référencement surtout si vous êtes intégré à Google Actualités.

WordPress a largement été infecté cette année

Cette constatation a été faite par la société de sécurité spécialisée dans ce domaine. Elle a eu l’occasion de publier un article baptisé Website Hacked Trend Report. Les résultats ne sont pas anciens puisque l’enquête a été réalisée pendant le second trimestre de 2016. Nous comprenons rapidement en prenant connaissance du rapport que WordPress est une cible privilégiée. Nombreux sont les hackers qui réussissent à pénétrer dans cette infrastructure à cause d’une méconnaissance. En effet, les propriétaires des sites internet ne possèdent pas les compétences nécessaires pour faire face à cette recrudescence d’attaques. La firme baptisée Sucuri a donc propulsé en première place ce CMS, qui se trouve largement devant Joomla.

Magento se retrouve sur la troisième place du podium

Respectivement, les solutions obtiennent une mauvaise note avec 8900 et 1600 infections. Ces données sont partagées pour le premier trimestre 2016, une légère amélioration a été enregistrée pour le second. Les CMS ont obtenu 6869 et 1499 infections. Sur la troisième place du podium, nous avons Magento, qui rassemble 600 et 498 infections. D’autres solutions ont été étudiées, mais, par rapport à WordPress, qui reste le logiciel le plus connu au monde, les statistiques sont beaucoup plus faibles. Nous avons donc Drupal, vBulletin ou encore ModX qui ferme la marche avec seulement 12 et 18 infections pour cette première moitié de l’année.

L’intérêt d’installer les mises à jour

Certes, une petite baisse a été observée pour WordPress, mais il garde tout de même la première place. Il faut noter que le monde high-tech est largement prisé par les hackers. Ils peuvent aisément intégrer les systèmes surtout lorsqu’ils ont les moyens d’exploiter les vulnérabilités. Cette société spécialisée dans la sécurité affirme que les mises à jour de WordPress ne sont pas assez régulières. De ce fait, les cybercriminels ont l’occasion d’exploiter toutes les failles. Lorsqu’elles sont déployées, les propriétaires des sites internet doivent également procéder au plus vite à leur installation.

Ceux qui ont recours à WordPress semblent réagir rapidement, mais ce n’est pas le cas pour les autres CMS. Ce serait d’ailleurs la cause des infections.

Pas de commentaires